La Ville de Cannes contrainte de renoncer à son feu d'artifice pour le Nouvel An

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gregory Bustori
Le feu d'artifice du réveillon de la Saint-Sylvestre n'aura finalement pas lieu, la préfecture des Alpes-Maritimes en a décidé autrement.
Le feu d'artifice du réveillon de la Saint-Sylvestre n'aura finalement pas lieu, la préfecture des Alpes-Maritimes en a décidé autrement. © PATRICE LAPOIRIE / MAXPPP

Pas de grand final pour la baie de Cannes au passage à la nouvelle année. Le feu d'artifice qui devait être tiré à minuit ce 1er janvier, est annulé. Le préfet a décidé d'interdire tout spectacle pyrotechnique.

La préfecture des Alpes-Maritimes et le "Le sens de la fête !" - la thématique du feu d'artifice cannois - n'auront pas pu s'accorder. 

C'est par communiqué de presse que le préfet Bernard Gonzalez a interdit par arrêté préfectoral "l’organisation de spectacles pyrotechniques dans toutes les communes du département du vendredi 31 décembre 2021 à 16h00 au dimanche 02 janvier à 06h00".

Une décision justifiée car "la tenue de feux d'artifices est synonyme de rassemblements publics importants ne permettant pas de maintenir les mesures de distanciation physique nécessaires et constituerait un risque accru de circulation du virus." stipule le document.

La ville contrainte de renoncer

"La Préfecture des Alpes-Maritimes a décidé ce jour d’interdire les feux d’artifice dans le département du vendredi 31 décembre 2021 à 16h au dimanche 2 janvier à 6h. La Mairie de Cannes n’a d’autre choix que d’en prendre acte." peut-on désormais lire sur la page web qui annonçait il y encore peu de temps l'évènement.

Plus tôt dans la semaine, l'évènement semblait pouvoir ce maintenir. La mairie considérait alors qu'il n'y avait pas "de risque qu'il y ait une foule trop importante." 

Toutes les 10 minutes, des hauts-parleurs devaient rappeler aux promeneurs, les bons gestes à adopter, le masque étant également obligatoire sur la Croisette. La municipalité s'était même engagée à embaucher des agents de sécurité supplémentaire pour encadrer la foule.

Ces mesures n'auront pas, en tout cas, permis au préfet de considérer que toutes les conditions étaient réunies pour écarter tout risque sanitaire.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.