Le suspense des play-offs commence ce vendredi notamment pour le RC CAnnes

Les play-offs de la Ligue A de volley-ball débutent ce vendredi avec un suspense renforcé cette saison où la suprématie du RC Cannes chez les dames est mise à rude épreuve. Les Cannoises reçoivent Istres-Ouest Provence. A suivre aussi les messieurs face à Beauvais et Le Cannet - Venelles.

Victoria Ravva - Capitaine du Racing Club de Cannes.
Victoria Ravva - Capitaine du Racing Club de Cannes. © MIGUEL MEDINA / AFP
Archi-dominatrices lors de la saison régulière (une seule défaite), Victoria Ravva et ses coéquipières semblaient se diriger aisément vers une énième victoire avant que leurs voisines du Cannet ne les battent en finale de la Coupe de France (3-1). Cette défaite inattendue, la première depuis 2002 en "Coupe", a remis une once d'incertitude dans une Ligue A où, sauf énorme surprise, le duo azuréen devrait se retrouver en finale.





Le programme des quarts de finale :

Chez les messieurs :

Vendredi : (20h00) Lyon - Ajaccio et Tours - Sète
Samedi : (18h00) Paris - Toulouse  et (20h00) AS Cannes - Beauvais

Chez les dames :

Vendredi :  (20h00) RC Cannes - Istres et (20h30) Nantes -  Béziers
Samedi : (19h30) Paris Saint-Cloud - Mulhouse et (20h00) Le Cannet - Venelles 
NB : Matches retour les 14 et 15 avril. Matches d'appui éventuels les 17 et 18 avril sur le parquet du premier club mentionné.

Bientôt la retraite pour Victoria Ravva ?

La mythique centrale du Racing club, qui reçoit Istres en quarts de finale aller ce vendredi, avait annoncé en fin de saison dernière qu'elle arrêterait à l'issue de cette campagne 2014-2015, "usée physiquement" par les années vécues au plus haut niveau.
En termes de palmarès, le club azuréen, souverain incontestable de la Ligue A, et sa longiligne capitaine (1,89 m), ne font quasiment qu'un. En près de vingt ans, Ravva a remporté 38 des 39 titres de l'histoire de Cannes c'est-à-dire 18 Championnats nationaux, 18 coupes de France et 2 Ligue des champions.
Un palmarès édifiant pour la volleyeuse d'origine géorgienne, toujours restée fidèle au club azuréen où elle est arrivé en 1995 malgré les sollicitations des grosses écuries européennes. "Elle est hors normes", dit à son propos le passeur international de l'AS Cannes Pierre Pujol, l'un de ses amis,
qui espère la voir prendre des responsabilités au sein du volley français à l'issue de sa carrière.

Son avenir, Ravva, qui n'a pas encore annoncé officiellement sa retraite, le voit à Cannes où elle espère négocier une reconversion. 
(Avec AFP)

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
volley-ball rc cannes sport