• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Mandelieu La Napoule: une boutique propose en vente libre du cannabidiol, version light du cannabis

Le cannabis light se décline en baumes, liquides à vapoter ou encore huiles essentielles. / © France 3 Côte d'Azur
Le cannabis light se décline en baumes, liquides à vapoter ou encore huiles essentielles. / © France 3 Côte d'Azur

Le cannabis à usage thérapeutique "pourrait" arriver en France, a déclaré ce 24 mai la ministre de la Santé Agnès Buzyn. Dans les Alpes-Maritimes, on trouve depuis quelques jours, une boutique proposant certains produits à base de cannabis, sans les effets addictifs. On vous dit tout !

Par Catherine Lioult

Le cannabis est une plante, du chanvre. En France, cela est considéré comme un drogue et la consommation est donc illégale. On le nomme aussi : marijuana, ganja, beuh, zeb, weed, zamal, haschisch, h, shit, teuchi, chichon, chocolate…

Feuilles de cannabis. Illustration. / © Aurélien Morissard / MAX PPP
Feuilles de cannabis. Illustration. / © Aurélien Morissard / MAX PPP

Une fois fleurie, cette plante présente une substance appelée tétrahydrocannabinol (THC : psychotrope chimique delta-9-tétrahydrocannabinol).
Ce THC est responsable des effets psychoactifs de la plante, la concentration (20 % en moyenne) varie selon la provenance de la plante et c'est ce qui donne au cannabis son statut de stupéfiant.

Du cannabis avec 0,2% de THC


A  Mandelieu, une boutique, l'une des premières de France, a ouvert ses portes. Ses produits ? Des huiles essentielles, baumes et autres produits à vapoter. Tout est bio et non addictif puisque le fameux THc est à dose infinitésimale, 0,2%, ce qui est autorisé en France.

Il s'agit en fait de produits thérapeutiques. C'est en fait du cannabidiol, préconisé pour lutter contre le stress ou encore les douleurs musculaires ou l'arthrose. La communauté médicale n'a pas d'avis, faute de données scientifiques validées.

Une dizaine de pays de l'Union européenne ont autorisé le cannabis à des fins médicales.

 

Le cannabis médical "pourrait" arriver en France ?

"C'est peut-être un retard que la France a pris quant à la recherche et au développement du cannabis médical. D'autres pays l'ont fait", a déclaré la ministre de la santé ce jeudi 24 mai.
"J'ai demandé aux différentes institutions qui évaluent les médicaments de me faire remonter l'état des connaissances sur le sujet, parce qu'il n'y a aucune raison d'exclure, sous prétexte que c'est du cannabis, une molécule qui peut être intéressante pour le traitement de certaines douleurs très invalidantes", a-t-elle ajouté.

 drogues-info-service.fr

Sur le même sujet

Velaux : redémarrage de la centrale hydroélectrique

Les + Lus