Météo : Mandelieu enregistre le 3e record de pluie en 30 ans

De violents orages se sont abattus sur le Var et les Alpes-Maritimes les 10 et 11 octobre 2018. / © Pierre HECKLER / MAX PPP
De violents orages se sont abattus sur le Var et les Alpes-Maritimes les 10 et 11 octobre 2018. / © Pierre HECKLER / MAX PPP

Un épisode de pluies méditerranéennes s'est produit sur la Côte d'Azur et a coûté la vie à deux personnes dans le Var. La commune de Mandelieu enregistre des précipitations les plus importantes, avec 175 millimètres en 24 heures. 

Par Catherine Lioult

Anne Schwartz, climatologue à Météo France est formelle.
Chiffres à l'appui, elle explique que  Mandelieu a enregistré ces derniers jours la valeur la plus importante de précipitations dans les Alpes-Maritimes.
La commune enregistre par ailleurs le 3e record de pluie en 30 ans
, depuis qu'un capteur de Météo France existe dans la commune. Les mesures s'effectuent sur 24 heures, à compter de 8 heures du matin.
Le compte a donc été effectué pour la journée et la nuit du 10 au 11 octobre. Avec 175 millimètres d'eau, soit 175 litres par m2, il s'agit de précipitations très importantes. Le record absolu remonte à 2013 ( 188 millimètres, puis 178 le 3 octobre, date d'inondations meurtrières).

Ces chiffres sont repris par Nice Météo : 

Toujours côté chiffres,  Anne Schwartz précise que le littoral a enregistré de 50 à 90 millimètres, et de 30 à 60 millimètres dans le haut pays, ce qui correspond à des précipitations normales à cette période de l'année.
 
Philippe Gourbesville (06)
Enseignant chercheur à Polytech, il explique le phénomène ds pluies méditerranéennes. - D.DELAHAYE

Une précision : contrairement à d'autres départements, dans les Alpes-Maritimes et le Var, il n'y a pas d'unité dans les chutes de pluie.
 

Les chiffres dans le Var


Toujours pour la journée et la nuit du 10 au 11 octobre, c'est le secteur des Arcs qui enregistre les précipitations les plus importantes, 173 millimètres, soit 173 litres/m2 qui se sont déversés à l'aval vers Ste-Maxime. 
Le bassin dracénois a du faire face  160 millimètres d'eau, 153 pour le Mont-Vinaigre, 125 pour Fréjus-ville, 110 pour Cogolin.
Ces inondations ont été meurtrières : 2 personnes ont perdu la vie dans leur véhicule à Ste-Maxime.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Un témoin raconte l'intervention à Saint-Raphaël

Les + Lus