PHOTOS. Qui était Françoise Gilot, cette artiste dans l'ombre de Picasso, décédée à 101 ans ?

Françoise Gilot est décédée ce mardi à 101 ans. Celle qui a été la compagne de Pablo Picasso de 1946 à 1953, s'est imposée comme une peintre de renom après leur séparation, tirant définitivement un trait sur ce passé agité.

Sur la Côte d'Azur, nombreux sont ceux qui ne retiendront d'elle que son statu de compagne du célébrissime artiste espagnol. Le maitre du Cubisme avait en effet trouvé sur le littoral azuréen une source d'inspiration et de nombreux lieux de villégiature. À Antibes, Vallauris ou Golfe-Juan et Juan-les-Pins, les traces de son passage demeurent indélébiles, 50 ans après sa mort.

Françoise Gilot faisait partie de cette vie sous le soleil du sud et ce célèbre cliché d'elle a fait le tour du monde :

Mais celle qui a été un temps muse de Picasso, a aussi été une artiste à part entière pendant plus de 60 ans.

"Paloma à la Guitare" 

En juin 2021, l'une de ses peintures, "Paloma à la Guitare" (1965), s'était par exemple vendue pour 1,3 million de dollars lors d'enchères chez Sotheby's. Elle faisait le lien entre l'école de Paris des années 50 et la scène américaine, exposant ses peintures, dessins ou estampes dans de nombreux musées et collections privées, d'Europe et des Etats-Unis. Elle avait aussi illustré des livres d'Eluard ou Prévert.

Évoquant ses sept années de vie commune avec le peintre, elle se comparait à Jeanne d'Arc.

Picasso avait le statut de dieu vivant, personne ne lui résistait… Il fallait porter une armure du matin au soir, prouver sa force 24 heures sur 24. Nous étions très mal assortis.

Françoise Gilot, compagne de Picasso

Une vie d'artiste

Née le 26 novembre 1921 à Neuilly-sur-Seine dans une famille bourgeoise, elle suit les traces de sa mère, une aquarelliste, pour s'orienter vers le dessin et la peinture.
Elle a 22 ans quand elle rencontre Picasso, alors âgé de 61 ans et amant de Dora Maar. Il l'invite à venir voir son atelier en mai 1943 et lui fait une cour empressée. L'homme qui a peint "Guernica" est un héros pour elle. 

Elle le suit à Paris et à Vallauris, vivant avec lui à partir de 1946.

Le couple a deux enfants, Claude (né en 1947) et Paloma (née en 1949). En 1953, elle décide de quitter leur père et de reprendre sa peinture.

Son style ? Un minimalisme de plus en plus coloré.
Il lui faudra un sacré caractère pour se consacrer à sa propre oeuvre quand Picasso n'aurait pu faire qu'une bouchée de ses prétentions artistiques.

 "Pas méchant mais cruel"

En 1964, elle publie "Vivre avec Picasso", un livre relativement intime sur sa vie avec l'artiste, qui rencontre un énorme succès, plus d'un million d'exemplaires vendus. Elle le dépeint comme un être tyrannique, superstitieux et égoïste. 

Intellectuellement, nous nous entendions bien, humainement, c'était un enfer. Il n'était pas méchant mais cruel, c'était un sadisme masochiste. (...) A la fin, ma jeunesse lui devenait insupportable, et moi, je changeais aussi.

Françoise Gilot.

L'entourage du peintre parle alors d'opportunisme et les amis de Picasso s'éloignent d'elle. Ce dernier tente de faire interdire l'ouvrage mais la justice refuse la saisie. Furieux, il cesse alors de voir ses enfants.

Son atelier américain :


Devenue citoyenne américaine, elle ne s'était pas rendue aux obsèques en 1973 de Pablo Picasso.
Elle a passé les dernières années de sa vie à New York.

Avec AFP

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité