À la suite du Festival de Cannes, une mission lancée pour mieux protéger les salariés du cinéma

Une mission destinée à mieux protéger les salariés des festivals de cinéma en France a été lancée ce lundi 27 mai par le gouvernement, après un appel en ce sens émis par un collectif juste avant le Festival de Cannes début mai. Actions et manifestations se sont déroulées durant le 77e festival.

L'annonce a été faite ce 27 mai, alors que le Festival de Cannes s'est achevé le 25. Une mission destinée à mieux protéger les salariés des festivals de cinéma en France va être lancée.

Initiée par les ministère de la Culture et du Travail et confiée à François Romaneix, inspecteur général des affaires sociales, cette mission doit aider à structurer le secteur des festivals de cinéma et les rattacher à une branche professionnelle.

Les festivals de cinéma constituent une exception au sein du secteur culturel, puisque leurs salariés ne sont pas couverts par une convention collective, ce qui prive certains d'entre eux, notamment en l'absence d'accord collectif applicable à leur entreprise, d'un cadre protecteur spécifique et de droits sociaux adaptés,

Communiqué des ministres de la Culture, Rachida Dati, et du Travail, Catherine Vautrin.

Dans le cadre de la mission mise en place, qui doit s'achever en fin d'année, des contacts doivent être noués entre les administrations référentes, les organisations d'employeurs et les syndicats, est-il précisé.
"Nous appelons les parties prenantes des festivals de cinéma à saisir cette opportunité d'un accompagnement dédié et à réussir leur structuration et leur intégration dans une branche d'accueil. Nous suivrons avec la plus grande attention les progrès de cette mission et les avancées auxquelles elle permettra d'aboutir, en termes de garanties sociales collectives pour les salariés", insistent les ministres de la Culture, Rachida Dati, et du Travail, Catherine Vautrin, dans ce communiqué.
Avant le Festival de Cannes, le collectif "Sous les écrans la dèche" avait lancé un appel à la grève "de tout.e.s les salarié.e.s" de l'événement "et des sections parallèles".

Une première action sur le toit du Palais des festivals avait marqué l'ouverture de la 77e édition du festival. 

Un rassemblement avait eu lieu le 21 mai à Cannes pour dénoncer la nouvelle réforme de l'assurance chômage :

Déplorant une précarité grandissante de leurs métiers, des projectionnistes, programmateurs, attachés de presse, chargés des billetteries et employés par différents festivals au cours de l'année demandaient ainsi à pouvoir bénéficier du statut des intermittents du spectacle, dont ils sont privés.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité