VIDÉO. Au Festival de Cannes, George Lucas a reçu une Palme d'or d'honneur : la force du public est avec lui

George Lucas, père de "Star Wars", a reçu, à 80 ans, une Palme d'or d'honneur ce samedi. Il a donné une masterclass ce vendredi 24 mai au Festival. Comment il s'est faufilé à Cannes en 1971 ? Les critiques sur le manque de diversité de ses films... Il est aussi revenu sur la Genèse de "Star Wars."

Le réalisateur américain a été longtemps ovationné quand il a reçu sa palme d'or d'honneur des mains d'un autre géant du cinéma : Francis Ford Coppola. À 80 ans, c'est l'ultime consécration pour une légende du cinéma rarement primé car, comme il le dit avec humilité, "je fais des films qui sont rarement primés"

L'incroyable success story de George Lucas prouve que dans la vie, il faut avoir du talent... et de la chance ! C'est ce qu'a expliqué le père de "Star Wars", lors d'une masterclass suivie par de nombreux journalistes vendredi au Festival de Cannes.

George Lucas nous a accordé un entretien (vidéo). Le réalisateur est heureux de recevoir une récompense : "ce prix à Cannes, ça valide un peu mon travail. C'est toujours bien quand les personnes trouvent que vous faites du bon boulot."

durée de la vidéo : 00h00mn28s
George Lucas, réalisateur de "Starwars" explique ses liens avec le Festival de Cannes. Il n'a jamais été primé pour l'un de ses films malgré ses succès commerciaux mais il reçoit une palme d'honneur ©FTV

Malgré les milliards de recettes au box-office engrangés par sa franchise, le réalisateur américain n'a jamais remporté d'Oscar dans son pays, excepté une statuette honorifique. "C'est toujours formidable d'être reconnu", commente-t-il vendredi devant le public cannois. "Évidemment, nous avons beaucoup de fans et tout ce genre de choses. Mais en termes de récompenses, je ne fais pas le genre de films qui gagnent des récompenses !" 

Pas de billets pour voir son propre film

Lucas est venu pour la première fois à Cannes en 1971 pour son film de science-fiction expérimental "THX 1138". Ce fut un échec au box-office et le studio Warner refusa de payer son voyage en France pour le festival. Lucas s'est débrouillé pour débarquer sur la Côte d'Azur "sous une pluie de dingues". Il se souvient : "Nous avons pu voir le film. Nous nous sommes faufilés. Nous n'avions pas de billets. Nous n'avions rien. Nous sommes simplement entrés". Interrogé des décennies plus tard pour savoir pourquoi il ne s'était pas présenté à la conférence de presse du film, il a répondu : "Je ne savais pas qu'il y en avait une..."

@france3paca #Cannes2024. Le célèbre réalisateur, scénariste et producteur George Lucas est présent pour cette 77e édition du Festival de Cannes et recevra la Palme d’or d’honneur lors de la cérémonie de clôture. #festivaldecannes #cinema #georgelucas #starwars #indianajones ♬ son original - France3Paca

"Des chiens pilotant des vaisseaux"

"THX 1138" a fini par devenir "culte, parce que les gens prenaient de l'acide et le regardaient", s'amuse Lucas. Son film suivant, "American Graffiti" (1973), fut également détesté au début par son studio. Mais il rapporta plus de 100 millions de dollars au box-office. Un cadre du studio Fox lui propose de faire "tout ce que vous voulez... vous avez d'autres films ?". "J'ai dit "eh bien, j'ai ce truc de science-fiction, film fou des années 1930... des chiens pilotant des vaisseaux spatiaux et tout ça". À sa grande surprise, le studio accepte. Comme quoi il faut toujours avoir des projets dans ses tiroirs, au cas où...

"Star Wars" sort en 1977, le reste appartient à l'histoire. Le phénomène "Star Wars" n'existerait sans doute pas sans sa partition épique signée du compositeur John Williams. Et là, Lucas dit merci à Steven Spielberg. C'est ce dernier qui lui a recommandé "un gars du jazz".

"Quand j'ai entendu la musique avec tout l'orchestre, je me suis dit "oh mon Dieu", dépeint Lucas. 

Le son représente la moitié du film... c'est la sauce secrète.

George Lucas, réalisateur de Star Wars

"Tous les gens sont égaux"

"Et la princesse Leia ?" Lucas a balayé à Cannes les critiques sur "Star Wars", accusé d'être sorti d'un moule trop blanc et trop masculin. "La plupart des personnages sont des extraterrestres", a-t-il rétorqué. "Même s'ils sont grands et poilus ou s'ils sont verts, l'idée est que tous les gens sont égaux". Au reproche du manque de femmes dans ses films, Lucas a répondu : "À votre avis, qui sont les héros de ces films ? Et la princesse Leia ? C'est elle la cheffe de la rébellion." Une façon de faire taire les critiques et de reprendre le sabre laser.

George Lucas doit recevoir une palme d'honneur pour son immense carrière ce samedi 25 mai pendant la cérémonie de clôture du 77ᵉ Festival de Cannes qui commence à 18h45. Ce qui porte à trois le nombre de palmes d'or d'honneur remises cette année : au début du festival à Merryll Streep au début du festival et une autre au légendaire studio d'animation Ghibli co-fondé par Miyazaki. Une première pour un studio.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité