VIDEO. Festival de Cannes 2023 : un collectif manifeste sur le tapis rouge pour défendre la transition écologique

"Mettre en lumière, accompagner et fédérer l'ensemble des initiatives du cinéma qui permettent de garder un monde habitable pour toutes et tous", telle est la raison d'être du collectif Cut ! (Cinéma uni pour la transition) lancé ce lundi à Cannes. Des professionnels du cinéma qui ont manifesté sur le tapis rouge.

Distributeurs, réalisateurs, acteurs... Un collectif soutenu par plus de 400 professionnels du cinéma a lancé lundi 22 mai, à Cannes, le manifeste CUT ! (Cinéma uni pour la transition) pour que le 7ᵉ art se mette urgemment au service de l’écologie.

Quelques membres se sont donné rendez-vous sur le tapis rouge lors de la montée du soir. Un cortège composé notamment de l'acteur et réalisateur Jérémie Renier. 

Le collectif soutenu notamment par Isabelle Adjani, Louis Garrel ou Natalie Portman, était réuni par le CNC pour présenter sa charte et lancer cet appel à tous les professionnels du cinéma.

Mettre en lumière, accompagner et fédérer l'ensemble des initiatives du cinéma qui permettent de garder un monde habitable pour toutes et tous

Collectif Cut ! (Cinéma uni pour la transition)

lancé ce lundi 22 mai à Cannes.

Cyril Dion, connu pour avoir notamment réalisé le film engagé pour l'environnement "Demain!" était présent ce lundi 22. Cyril Dion est écrivain, réalisateur, poète et militant écologiste. Au départ, il voulait être comédien.

Il a expliqué à une équipe de France 3 le but du collectif :

Le but de CUT, c’est d’embarquer tous les professionnels du cinéma pour faire en sorte qu’on puisse faire quelque chose en tant que professionnels du cinéma face au péril écologique. 

Cyril DION.

Le collectif a ouvert trois chantiers, selon les termes du réalisateur :

  1. Quelles histoires on peut raconter pour construire d’autres imaginaires de l’avenir ?
  2. Comment on peut réduire considérablement l’impact écologique des tournages ?
  3. Comment on fait pour que les films qui essaient de porter ces messages soient vus le plus possible ? 

Selon le réalisateur, le Festival de Cannes "n’est pas écologique mais pas plus que notre mode de vie et notre société de façon générale. Ce qui nous intéresse c’est que le festival de Cannes est l’endroit où tous les professionnels du cinéma se réunissent donc c’est l’endroit où on peut parler à toute notre profession en même temps est leur dire « allons-y, faisons enfin quelque chose tous ensemble qui ait vraiment de l’impact"

Un festival décrié

Reverdire l’image du Festival de Cannes, c’est ce qu’a entrepris l’organisation de la Grand messe cannoise du 7e art il y a quelques années. Le média en ligne Disclose l’accuse dans une récente étude de greenwasher l’évènement qui, lui, souhaite vouloir compenser les émissions carbones.

Vendredi des activistes ont manifesté contre la pollution des jets privés, des activistes d'Extinction Rebellion s'étaient introduits sur le tarmac de l'aéroport de Cannes-Mandelieu. Avec des voitures télécommandées, ils ont essayé de perturber le trafic des jets privés destinés à la clientèle du Festival de Cannes.

Le même jour, une dizaine d’autres activistes, de l’Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne (Attac) avaient eux dénoncé la présence d’un méga-yacht des 78 mètres de long, à Cannes. 

Un tournage de film représenterait l'équivalent de 37 aller-retour entre Paris et New-YorK.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité