Cet article date de plus de 4 ans

A Carros, les arbres calcinés sont abattus 2 mois après l’incendie

90 hectares sont partis en fumée le 24 juillet dernier à Carros, au dessus de la vallée du Var. Les arbres qui menacent de tomber sont abattus et on pense déjà à réaménager les parcelles incendiées avec d’autres espèces moins inflammables.
A Carros, on  coupe les arbres en attendant de repenser la forêt.
A Carros, on coupe les arbres en attendant de repenser la forêt. © France 3 Côte d'Azur
Le 24 juillet dernier, l’incendie de Carros était spectaculaire, et dévastateur.
90 hectares ont été dévorés par les flammes sur le domaine public ou privé. 120 Pins d’Alep, chênes verts, arbousiers sont  partis en fumée.



La nature reprend ses droits mais il faudra du temps. Quelques branches vertes ressurgissent de ce paysage lunaire. En attendant de voir comment la forêt va réagir, les tronçonneuses sont en action pour couper tout ce qui menace de tomber sur les maisons ou les fils électriques, et tout ce qui est mort.


Carros, presque deux mois après l'incendie qui a ravagé 90 hectares
Carros, presque deux mois après l'incendie qui a ravagé 90 hectares © France 3 Côte d'Azur


Le chantier est vaste, il durera deux mois. 1.500 tonnes de bois devront être à terme broyées, puis évacuées à Brignoles dans une centrale électrique qui produit de l’électricité avec les troncs.

Repenser la forêt pour les générations futures


Pour le maire de la commune, Charles Scibetta  une chose est évidente. Les pins d’Alep ne sont plus les bienvenus. Cet incendie  s’est rapidement propagé en raison de ces essences et il convient de préparer l’avenir pour les générations à venir. Dans un premier temps, les spécialistes vont observer la nature, pour voir comment elle va réagir. Certains espèces repartiront naturellement, mais  aucun pin d’Alep, aucune espèce exotique ne seront replantés.


REPORTAGE : V.VARIN , D. PARDANAUX

durée de la vidéo: 01 min 55
Abattage des arbres brûlés à Carros (06)



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers