Noëlle Perna alias Mado la Niçoise se transforme en youtubeuse dans une web-série tournée à La Colle sur Loup

Marie-Colle de La Colle, c'est le nouveau personnage de Noëlle Perna. La Niçoise met à l'honneur le village de La Colle sur Loup dans les Alpes-Maritimes dans une web-série. Premier épisode à découvrir ce 25 juin.
 

"Elle a les volets assortis à sa robe. C'est pas tout le monde qui a ça !" Marie-Colle en selfie devant sa maison de La Colle-sur-Loup.
"Elle a les volets assortis à sa robe. C'est pas tout le monde qui a ça !" Marie-Colle en selfie devant sa maison de La Colle-sur-Loup. © FTv

C'est Jean-Bernard Mion, le maire du village des Alpes-Maritimes qui a pensé à Noëlle Perna. Une évidence pour le premier abonné de la chaîne YouTube de Marie-Colle de La Colle. Il mise sur ce format web pour attirer les Azuréens et les touristes de l'hexagone.

Le village prône des valeurs qui sont assez proches des personnages de Noëlle. Des valeurs d'authenticité, d'art de vivre.

Jean-Bernard Mion, maire de La Colle-sur-Loup

Le maire contacte Noëlle Perna pendant le confinement pour lui proposer le projet. Elle l'accepte, avec enthousiasme, parce que "créer un personnage, c'est toujours excitant". Ils se sont donc amusés à inventer Marie-Colle de La-Colle, cette influenceuse qui fait "le buzz pour La-Colle" sur sa chaîne YouTube et qui n'a "rien à voir avec Mado La Niçoise" .

Mado avec son look, elle fait mûre. Là, je me suis gagné 10 ans.

Noëlle Perna

Petite, Noëlle Perna venait ici avec le centre aéré. Pendant le tournage, l'humouriste a retrouvé des senteurs de son enfance. "On n'a pas besoin d'aller au bout du monde, pour se faire plaisir. Et dans ce village, il y a beaucoup de vie. "

En juin, Noëlle Perna soutenait déjà les commerçants et artisans niçois dans cette vidéo réalisée pour Nice Shopping.

"Mado la Niçoise", est un personnage qui dure depuis 2006. C'est la première fois qu'elle se transforme en devenant un autre personnage, celui cette fois d'un bourg typique des Alpes-Maritimes :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture déconfinement société tourisme économie spectacle vivant