• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Des collégiens de Cagnes-sur-Mer à la rencontre des stars du football féminin

Des élèves du collège André Malraux en compagnie de l’entraîneuse de l'équipe d'Écosse, au centre. / © Philémon Stinès / France 3 Côte d'Azur
Des élèves du collège André Malraux en compagnie de l’entraîneuse de l'équipe d'Écosse, au centre. / © Philémon Stinès / France 3 Côte d'Azur

Dans le cadre d'un projet pédagogique, des élèves du collège André Malraux de Cagnes-sur-Mer rencontrent des équipes de football féminin comme l'Angleterre, l'Écosse et bientôt la Norvège et la France.

Par Laurent Verdi

Le stade Stade Charles-Ehrmann de Nice accueille des spectateurs privilégiés.
 

Des élèves de 4e venus de Cagnes-sur-Mer assistent à l'entrainement de l’équipe d’Écosse féminine. Les écossaises se préparent pour leur prochain match de coupe du monde.
 

"Je n’aurais jamais cru pouvoir rencontrer des joueuses. Surtout elles sont célèbres dans leur pays, c’est trop bien." s'exclament deux collégiennes.


Cette rencontre fait partie d’un projet pédagogique impliquant plusieurs professeurs : "On travaille avec les collègues d’histoire-géographie, d’enseignement moral et civique et des langues sur la mixité. Il s’agit de montrer l’importance que peut avoir aujourd’hui une coupe du monde féminine de football sur la société." explique Amin M'ned professeur d’Espagnol

L’enseignant en arts plastiques a aussi participé avec de nombreux dessins comme celui de la coupe du monde 2019 réalisé par un groupe d'élèves.
 
Des travaux réalisés en cours d'art plastique représentant l'emblème de l'Écosse, le chardon. / © Laurent Verdi / France 3 Côte d'Azur
Des travaux réalisés en cours d'art plastique représentant l'emblème de l'Écosse, le chardon. / © Laurent Verdi / France 3 Côte d'Azur
 

"Il s’agit de montrer l’importance que peut avoir aujourd’hui une coupe du monde féminine de football sur la société." explique Amin M'ned professeur d’Espagnol


Certains collégiens ont bien révisé leur leçon sur l’Écosse et quand nous leur demandons de situer ce pays la réponse fuse : "Au Royaume-Uni, au-dessus de l’Angleterre."

D’autre ont un peu plus de mal. "Ah c’est pas en Angleterre ? Non ? c’est pas en Angleterre ? D’accord."
 
Deux collégiennes transformées en supportrices de l'Écosse. / © Philémon Stinès / France 3 Côte d'Azur
Deux collégiennes transformées en supportrices de l'Écosse. / © Philémon Stinès / France 3 Côte d'Azur
 

Un moment de partage


A la fin de l’entrainement, les élèves rencontrent les joueuses. Selfies, autographes, c’est un moment de partage et les joueuses prennent le temps. elle distribuent des stylos, des fanions et des objets aux couleurs de l'équipe.

Tous les garçons aussi ont été séduits par les écossaises et certains ont même eu une dédicace spéciale sur leur maillot : "J’ai l’Instagram d’une joueuse".
 


L’aboutissement du projet aura lieu le 12 juin. 40 collégiens seront porte-drapeau lors du match de l’équipe de France à Nice.

A lire aussi

Sur le même sujet

Karine Jouglas (06)

Les + Lus