Contre les abandons des chats et chiens, l'appel du député Loïc Dombreval et de 100 vétérinaires pour la stérilisation

Face à la hausse des abandons, une centaine de vétérinaires dont le député des Alpes-Maritimes Loic Dombreval se sont associés à l'association de défense animale PETA pour tirer la sonnette d’alarme sur la crise de surpopulation animale et communiquer sur ses solutions.
Contre les abandons d'animaux, l'appel du député Loïc Dombreval et de 100 vétérinaires pour la stérilisation
Contre les abandons d'animaux, l'appel du député Loïc Dombreval et de 100 vétérinaires pour la stérilisation © Anne Le Hars FTV

Face à la recrudescence des abandons d’animaux en période estivale, 101 vétérinaires dont le député LREM des Alpes-Maritimes Loïc Dombreval lancent un appel à la stérilisation pour éviter la surpopulation animale.

Député LREM des Alpes-Maritimes et ancien vétérinaire, Loïc Dombreval et 100 professionnels ont décidé de se joindre à l’association de protection animale PETA (People for the Ethical Treatment of Animals)  qui lutte pour une éthique dans le traitement des animaux.

A travers une lettre ouverte, ils tirent la sonnette d’alarme sur la crise de surpopulation animale liée aux nombreux abandons d’animaux durant l’été. L’objectif est de convaincre les propriétaires de chiens et de chats de les faire stériliser.

Selon l’association PETA, sans stérilisation, une chienne et sa progéniture peuvent engendrer 67 000 chiots en 6 ans. Pour une chatte et ses petits, le nombre de chatons atteint les 370 000 en 7 années.

Pour les signataires de cet appel, la stérilisation des animaux de compagnie est « vitale » car chaque été, les refuges animaliers sont débordés.

Les refuges font de leur mieux pour les accueillir, les soigner, et les placer, expliquent les signataires de la lettre, mais ils sont submergés par la quantité d’animaux abandonnés. Tous ne seront pas adoptés et seront euthanasiés. Un acte toujours déchirant pour les employés de refuge ou pour nous, vétérinaires !

Selon ces professionnels, plus de 130 chiens et chats abandonnés seraient ainsi euthanasiés dans les refuges chaque jour en France.

Et la situation des refuges ne va pas en s'améliorant. La SPA emboîte le pas aux signataires en poussant d'ores et déjà un cri d'alerte face à l'accélération du nombre d'abandons depuis le début de cet été. Les 62 refuges et Maisons SPA comptent actuellement plus de 7 700 pensionnaires. La situation est alarmante car cette tendance 2021 bat tous les tristes records des années précédentes.

La SPA traverse un début d’été encore plus dramatique que les précédents car nous devons gérer les conséquences de la pandémie et les dérives du business de l’animal. Nous en appelons à la responsabilité des propriétaires d’animaux, l’abandon n’est pas une option, c’est un délit ! 

Jacques-Charles Fombonne président bénévole de la SPA.

La seule solution est donc d’empêcher que davantage d’animaux non désirés ne naissent, d’où la nécessité de recourir à la stérilisation. C'est aussi le cas pour les lapins, les refuges spécialisés dans ces NAC (Nouveaux animau de compagnie) demandent aussi que la stérilisation soit faite par les adoptants.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature la république en marche politique