• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Cop21: à la recherche de l'or vert

150 chefs d'Etat étaient réunis à Paris lundi pour tenter de trouver un accord pour limiter le réchauffemennt climatique de la planète. Le réchauffement, objet de recherches de très nombreux scientifiques  comme au laboratoire d'océanographie  de Villefranche-sur-Mer.

Par Olivier Le Creurer

Les chercheurs étudient la façon dont des microalgues captent l'énergie solaire et l'influence des couleurs sur leur production. Objectif: mieux comprendre leur fonctionnement. Dix ans que les chercheurs de ce laboratoire d'océanographie travaille sur cette production intéressante car non polluante. 

Capteur d'énergie solaire

"C'est une production qui n'impacte pas l'effet de serre. La production de microalgues résulte d'une fixation de dioxyde de carbone qu'elles effectuent dans l'atmosphère. Donc, quand elles brûlent, elles remettent le dioxyde de carbone car elles sont préalablement fixées.

Pas pour demain

Des microalgues succeptibles un jour d'être utilisées comme un biocarburant. Mais cette filière est encore très chère, environ 10 euros le litre. Il faudra attendre vraisemblablement au moins 15 ans pour avoir un produit compétitif. 
Cop21 et Méditerranée
Le laboratoire d'océanographie de Villefranche-sur-Mer travaille sur des algues qui pourraient remplacer le pétrole - C. Fazi, B. Loth et J. Juvigny


Pour aller plus loin: france3.fr/agissonspournotreclimat

Les 2 blogs de nos envoyées "très particulières":
Marie Herenstein https://beilah.blogspot.fr/
et Sophie Tallois https://webbingsof.blogspot.fr/

A lire aussi

Sur le même sujet

Le Dr Guevara explique la portée de cette modélisation numérique

Les + Lus