Coronavirus : la gendarmerie rappelle les bons gestes en cas de contrôle des attestations de déplacements

Pour protéger les conducteurs comme les agents, la gendarmerie des Alpes-Maritimes rappelle les bons reflexes en cas de contrôle de dérogation au confinement.  

Contrôle de dérogation au travers du pare-brise
Contrôle de dérogation au travers du pare-brise © Image gendarmerie 06
Les forces de l'ordre mettent en avant la méthode prophylactique choisie et appliquée dans leur cas. Pour éviter la propagation du virus lors des contrôles routiers, certains gestes sont préconisés.

Baissez la vitre de 5 centimètres pour que le son passe, plaquez votre attestation et vos papiers d'identité sur la vitre - Capitaine Roussel

Des comportements simples que certains automobilistes avaient instinctivement adoptés mais que la gendarmerie demande à présent à tous.
Des affiches vont être distribuées aux commerçants et aux péages pour rappeler les consignes. A noter qu'une attestation par personne est obligatoire, si plusieurs personnes se trouvent dans le véhicule (il faut une raison valable pour ça) il faut donc plusieurs attestations.

Nous devons protéger nos agents et empêcher à tout prix de nouvelles contaminations - Capitaine Roussel

Le Capitaine Roussel, commandant en second de l'EDSR (l'escadron départemental de sécurité routière des Alpes-Maritimes) est mobilisé sur le terrain avec l'ensemble des personnels du groupement de gendarmerie.

Toutes les patrouilles sont équipées en EPI (Equipement de Protection Individuelle), la consigne est de s'équiper lorsque la distanciation physique n'est pas possible.
Selon lui, la consigne du confinement est globalement bien respectée, mais il reste toujours quelques récalcitrants. "Nous faisons beaucoup de rappel à l'ordre dans les communes. Sur l'autoroute on constate moins d'infraction concernant les dérogations de sortie."

Le slogan de la Sécurité routière s'applique aujourd'hui à tous et en toutes circonstances : "tous touchés, tous concernés, tous responsables" - Capitaine Roussel  

Pendant la période de confinement, si vous devez prendre la route, redoublez de vigilance et respectez les règles suivantes :


Pour rappel l'amende encourue pour violation de confinement est de 135 euros et 200 euros en cas de récidive dans les 15 jours.  Rappel des consignes :
Voici les 4 gestes simples à adopter pour protéger et éviter la propagation du coronavirus. Plus d'informations au 0 800 130 000 ou gouvernement.fr/info-coronavirus
Voici les 4 gestes simples à adopter pour protéger et éviter la propagation du coronavirus. Plus d'informations au 0 800 130 000 ou gouvernement.fr/info-coronavirus
>> Les dernières infos sur le coronavirus dans notre région.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société sécurité routière sécurité police