• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Coup de gueule du président de l'OGCNice; son homologue stéphanois prêt à se retirer du football

© Photo : Valery Hache/AFP
© Photo : Valery Hache/AFP

Des sièges qui volent, des scènes de rixe et des CRS appelés en renfort: l'ambiance était chaotique au stade de l'Allianz Riviera à Nice, avant la rencontre perdue face à Saint-Etienne (1-0), qui s'est déroulée en l'absence des supporteurs stéphanois, évacués. 

Par Yves Lebaratoux avec AFP

Jean-Pierre Rivère (président de Nice) : "Je suis en colère, je n'admets pas ce qui s'est passé cet après-midi. Je ne comprends pas que des supporteurs rentrent dans un stade et cassent tout. Aucun club n'est à l'abri de tels incidents et nous devons tous réfléchir à trouver des solutions. Quand on
est dirigeant, on doit avoir du recul et de la décence. Les propos de mon confrère stéphanois à la mi-temps m'ont choqué. Il ne s'est rien passé entre Le Capitou, lieu de prise en charge des bus de supporteurs stéphanois par la gendarmerie, et le sous-sol du stade
".

Roland Romeyer (président de Saint-Etienne) : "Je déplore ce qui s'est passé cet après-midi. Je pense aux blessés et je suis aussi déçu pour nos  supporteurs qui n'ont rien fait et qui n'ont pas pu voir le match. Cela donne encore une mauvaise image de notre sport. Il y a quinze jours, nous avons eu des problèmes à Geoffroy-Guichard. Il faut vraiment que nous nous réunissions et que nous trouvions des solutions contre cette violence. Je suis très malheureux devant ce genre de spectacle et si cela continue, je rendrai mon tablier. J'ai été choqué. J'espère que les responsables seront sanctionnés comme il se doit".

Dans un communiqué, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, et la ministre des Sports Valérie Fourneyron, ont condamné "avec la plus grande sévérité (ces) graves incidents".
"De tels événements montrent à l'évidence que les comportements violents d'+ultras+ de certains clubs n'ont toujours pas été éradiqués", ont-ils déclaré, estimant qu'ils justifiaient "donc pleinement les mesures d'interdiction de stade ou d'encadrement de déplacements qui sont prises très régulièrement par les pouvoirs publics".

Réaction de Christian Estrosi, Député-Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur
"Après les incidents inacceptables qui se sont déroulés à l'Allianz Riviera hier soir, je condamne l’attitude des supporters Stéphanois et les actes de vandalisme qui déshonorent le football et les valeurs même du sport. Ce n'est pas le premier match à risque se déroulant à l'Allianz Riviera, mais tous les éléments dont nous disposons désormais démontrent que les supporters stéphanois se sont comportés comme des « hooligans . Cette attitude doit être condamnée avec force. Là aussi, je constate que les images de vidéosurveillance du stade sont très utiles dans le cadre de l'enquête qui débute.
Je demande très clairement à Vinci que des actions soient engagées pour que ces fauteurs de trouble supportent le coût des réparations de la tribune endommagée. Enfin, je veux souhaiter un prompt rétablissement aux huit personnes blessées dans cette affaire
."

Sur le même sujet

Interview_de_Rene_Esteve

Les + Lus