Covid : rassemblements, bars, sports, les restrictions prolongées d'une semaine dans les Alpes-Maritimes

Le 28 septembre dernier, le préfet des Alpes-Maritimes Bernard Gonzales avait pris des mesures pour limiter la propagation d'un virus très actif dans le département. Les chiffres vont dans le bon sens, mais il a décidé de prolonger l'arrêté d'une semaine, soit jusqu'au 19 octobre prochain.

A Antibes, les seniors sortent masqués, pas tous !
A Antibes, les seniors sortent masqués, pas tous ! © RICHARD DE SILVESTRO / FTV
Dès qu'on relâche la pression, le virus se réexprime, ce qu'il faut, c'est adopter les mesures barrières de la même façonqu'on a adopté le port de la ceinture de sécurité en voiture, si on veut revenir à une situation normale.

Pour Michel Carlès, professeur en infectiologie à Nice, un seul mot d'ordre : ne pas baisser la garde. 
Même avis du préfet des Alpes-Maritimes Bernard Gonzales.
En concertation avec les élus et les représentants économiques et professionnels concernés, le représentant de l'Etat a décidé de prolonger d'une semaine un arrêté pris le 28 septembre dernier.
 
Le coronavirus circule toujours, il rappelle les règles en vigeur dans le département des Alpes-Maritimes jusqu'à cette date.

Dans le détail

► Fermeture des établissements sportifs publics et privés (sauf activités des groupes scolaires, para-scolaires ou de mineurs,
sportifs professionnels et de haut niveau, formations continues et activités de plein-air) .
►  Fermeture des bars à partir de 22 heures. Cette mesure ne concerne donc pas les restaurants, les bars-restaurants, les snacks, les petits commerces de produits alimentaires et petites supérettes qui ferment de 0h30 à 06h00 
► Interdiction de la vente et de la consommation de boissons alcoolisées sur la voie publique.
en dehors des terrasses de restaurants et débits de boissons autorisés, de 20 h00 à 06h00.
► Jauge à 1000 visiteurs pour tout type de manifestations
► Interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes à l’ensemble de la voie publique et des lieux ouverts au public sauf dans les transports en commun, les cérémonies funéraires, des visites guidées, organisées par des personnes titulaires d’une carte professionnelle et des marchés.
► Interdiction d'événements familiaux dans des établissements publics (salles des fête, chapitaux etc). 

Port du masque obligatoire dans certains périmètres

Le port du masque reste obligatoire de 8 heures à 1 heure pour toute personne de onze ou plus lorsqu’elle accède sur l’espace public, les lieux publics ou les lieux accessibles au public.
Le périmètre est variable selon les communes.
Dernière précision : les vacances scolaires approches, la plus grande vigilance s'impose dans le cadre familial, avec les personnes de plus de 65 ans, qui sont considérées comme à risque.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société