La vente d'alcool interdite après 20h dans les Alpes-Maritimes, on vous dit pourquoi

Acheter de l'alcool dans un supermarché des Alpes-Maritimes n'est plus possible après 20h. C'est la conséquence d'un arrêté préfectoral. "Faut tout prévoir sinon tu finis à l’eau !" : les internautes réagissent à cette nouvelle mesure de restriction.
C'est une clause de l'arrêté qui était un peu passée inaperçue : l'interdiction de la vente d'alcool après 20h00 dans les épiceries, supérettes et supermarchés. Voici l'arrêté du préfet en date du 22 septembre, un arrêté que nous vous avions détaillé :
 

La vente d'alcool à emporter après 20h00 est interdite et la consommation d'alcool sur la voie publique est proscrite après 20h00 sur tout le département.

Communiqué de la Préfecture des Alpes-Maritimes

Plus précisément, l'arrêté spécifie : "les débits de boissons, restaurants, commerces de vente de produits alimentaires (...) de type "supérette", les commerces ayant pour activité principale la vente de boissons à emporter et la vente de repas à emporter de type "snack" devront être fermés entre 0h30 et 6h00." Une mesure qui s'inscrit dans le renforcement de la lutte contre la propagation du virus dans les Alpes-Maritimes.
Contacté, le directeur d'un supermarché de Villeneuve-Loubet, est obligé d'appliquer l'arrêté. Il précise que cela "représente un manque à gagner". Techniquement, les supermarchés qui basculent en caisse automatique ne vendaient déjà plusd'alcool à partir de 20h00. Pour cette raison, les rayons étaient déjà bâchés, interdits d'accès un peu avant 20h00 pour prévenir la clientèle. Même situation dans le Vaucluse :   

"Faut tout prévoir sinon tu finis à l’eau !"

Mais cette mesure supplémentaire est plutôt mal appréciée sur les réseaux sociaux. Elle s'ajoute à celle concernant les horaires de fermetures des bars et restaurants, toujours en négociation dans les Alpes-Maritimes. Pour une internaute :"Tu as pas intérêt à te louper pour l’heure de l’apéro faut tout prévoir sinon tu finis à l’eau !". Une autre s'indigne : "Donc l'alcool, après 20h, se transforme en covid liquide et tue les gens ?" Ou encore : "A 20h01, c'est au tour du Covid de faire ses courses."

Certains ne comprennent pas l'intérêt de cette mesure : "Faudrait songer à se réveiller là... ça devient complètement incohérent !"; "Le truc qui n’a rien avoir avec le COVID, ils ont osés les mecs." Une astucieuse : "Hahaha faut faire du stock !"  

D'autres comprennent cette mesure : "Pas de vente le soir = pas de rassemblement sur la voie publique avec ce que cela comporte comme risques sanitaires"; "C’est obligatoire... les magasins respectent les consignes pas le choix". Actuellement, que l'on soit d'accord ou pas, l'arrêté est entré en vigueur. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société covid-19 santé économie justice