Marseille, Nice, région PACA... Éclaircissement sur la bataille de chiffres autour du Covid

Au lendemain de l'annonce de nouvelles mesures draconiennes par le gouvernement pour des villes comme Marseille et Nice, la bataille des chiffres enfle, entre un gouvernement qui pointe le taux local d'incidence du Covid et des élus qui assurent que l'épidémie commence à décroître. Le point.

Carte établie le 22 septembre.
Carte établie le 22 septembre. © FTV
Ce vendredi matin, la fronde anti mesures sanitaires imposées "de façon unilatérale" continue avec un rassemblement des professionnels de la restauration, des salles de sport et des élus organisé à Marseille.
A Nice aussi, ces décisions sont vues comme "dramatiques".

Selon les derniers chiffres publiés ce jeudi 24 septembre par l'Agence Régionale de Santé en région Provence Alpes Côte d'Azur, la situation sanitaire liée au Covid-19 est la suivante :Dans les faits, il faut détailler le taux d'incidence, le taux de reproduction du virus, le taux de positivité et la situation dans les hôpitaux.

► Taux d'incidence

Ce taux, estimé sur la base du nombre de tests RT-PCR (tests effectués dans le nez) positifs pour 100.000 habitants. C'est lui qui été retenu par le gouvernement pour placer Marseille en zone écarlate.

Selon le ministre de la santé, Olivier Véran il serait à Marseille supérieur à 250 en population générale et de 180 pour les plus de 65 ans, contre une moyenne de 100 pour 100.000 en France.

Selon l'ARS (Agence régionale de santé), le taux d'incidence du virus à Marseille était de 281 pour 100.000 au 20 septembre, en baisse par rapport à celui relevé une semaine plus tôt, de 331.

Toujours selon l'ARS, il est de 106,3 dans les Alpes-Maritimes.

► Taux de reproduction du virus:

Selon le premier adjoint au maire de Marseille, Benoît Payan (PS), sa  ville connait  "le taux de contamination le plus bas de France".  

Selon le dernier point hebdomadaire de Santé publique France publié il y a une semaine, le taux de reproduction du virus (qui mesure le nombre moyen de personnes contaminées par un malade) était de 1,09 en France. La maire de Marseille, Michèle Rubirola, a assuré sur France Inter jeudi qu'à Marseille il était passé "en-dessous de 1".

► Situation dans les hôpitaux :

Si la baisse du nombre de personnes contaminées semble confirmée par plusieurs indicateurs, les services de réanimation accueillent de plus en plus de patients atteints du Covid. On note sur les données de ce jeudi, qu'il y a notamment 116 personnes hospitalisées dans les Bouches-du-Rhône, 14 dans les Alpes-Maritimes (Voir les autres départements).Nombre de personnes en réanimation dans la région :
 

►Taux de positivité :

Ce dernier taux souvent cité, correspond au pourcentage de tests positifs sur l'ensemble des tests effectués. Sur les courbes communiquées par l'ARS jeudi soir, la tendance est clairement à la baisse pour ce taux en région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, tandis qu'elle remonte au niveau national.
 

Le point en France :

Au niveau national, selon Olivier Véran, 951 patients positifs au coronavirus étaient accueillis en réanimation jeudi.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société coronavirus/covid-19 paca économie