• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Diabète : l'importance de la prévention

© France 3 Côte d'Azur
© France 3 Côte d'Azur

A l'occasion de la journée mondiale du diabète, une journée de dépistage est organisée à l'hôpital d'Antibes. La maladie tue 1,5 million de personnes  chaque année. Dans les Alpes-Maritimes, on estime à 7 000 les diabétiques qui s'ignorent.

Par Catherine Lioult

Selon la définition de l'OMS, le diabète est une maladie chronique qui apparaît lorsque le pancréas ne produit pas suffisamment d’insuline ou que l’organisme n’utilise pas correctement l’insuline qu’il produit.
L’insuline est une hormone qui régule la concentration de sucre dans le sang. L’hyperglycémie, ou concentration sanguine élevée de sucre, est un effet fréquent du diabète non contrôlé qui conduit avec le temps à des atteintes graves de nombreux systèmes organiques et plus particulièrement des nerfs et des vaisseaux sanguins.
 

UN TUEUR SILENCIEUX


Partout dans le monde, la maladie progresse. En France, 3,5 millions de personnes sont diabétiques et présentent un risque de décès plus élevé. Beaucoup ignorent leur pathologie, car le diabète, qui encrasse les vaisseaux sanguins,  est longtemps silencieux.
 

Tant que ça n'est pas complètement bouché, vous n'avez aucun symptôme. Le jour où c'est obstrué complètement, c'est là que commencent les complications


explique  le docteur Stéphanie Bastard, chef  du service endocrinologie de l''hôpital d'Antibes
 

UN TEST POUR UNE MEILLEURE PRISE EN CHARGE


On ne guérit pas du diabète, mais un traitement adéquat permet de limiter les effets secondaires. Alors,  il n'a a pas d'hésitation à avoir.
 
© France 3 Côte d'Azur
© France 3 Côte d'Azur

Une goutte de sang dans un lieu de dépistage, comme aujourd'hui à l'hôpital d'Antibes, le résultat intervient trois secondes plus tard. Bien soigné, le diabète entraîne peu de complications. Non traité, c'est potentiellement une bombe à retardement... 

REPORTAGE N.JOURDAN, B.LOTH ET J.JUVIGNY
Journée mondiale du diabète
INTERVENANTS: Céline Oberto, diététicienne à l'hôpital d'Antibes, Dr. Stéphanie Bastard, chef du service endocrinologie à l'hôpital d'Antibes

Sur le même sujet

Les "jeunes ambassadeurs" du cinéma indépendant à Cannes

Les + Lus