• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Drogueries Schlecker: des restructurations en vue, 220 postes concernés

Domiciliée à LE MUY (83490), Zone d'Activites Commerciales, la société U PROXIMITE SUD EXPLOITATION est en activité depuis 57 ans. / © F3 CA
Domiciliée à LE MUY (83490), Zone d'Activites Commerciales, la société U PROXIMITE SUD EXPLOITATION est en activité depuis 57 ans. / © F3 CA

Le groupe de distribution UP SUD, basé au Muy (83) qui avait repris en 2012 les 139 drogueries Schlecker France, situées dans un triangle Lyon-Perpignan-Menton, a annoncé le lancement d'un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) concernant 220 des quelque 700 salariés. 

Par AFP & ALH

"Malgré les tentatives volontaristes de redynamiser les magasins sous enseigne Schlecker, ceux-ci creusent un déficit inquiétant et chutent en fréquentation, montrant ainsi un concept aujourd'hui à bout de souffle", explique dans un communiqué l'entreprise fondée dans le Var par quatre anciens cadres dirigeants de Schlecker.

Elle pointe "le contexte économique actuel" et des freins tels que des "baux trop chers pour du commerce alimentaire, des zones de chalandise saturées ou l'absence de repreneurs locaux".

Par conséquent, ajoute UP SUD, "un plan de sauvegarde de l'emploi s'impose pour ne pas mettre en péril l'équilibre économique global de l'entreprise. Il concerne 220 postes".


"Nous allons offrir au personnel un reclassement pour une grosse partie en interne", dans les magasins "Utile", a assuré à l'AFP Michel Rubino, le président du groupe dont Système U est actionnaire majoritaire. 

La direction installée au Muy se veut rassurante :

Schlecker: des restructurations en vue, 220 postes concernés
Reportage : Malory Francis, Dequidt Alexandre et Gross Johann.
Intervenants : Michel - employé du magasin "U" de Draguignan, Michel Rubino - Pdt UP Sud au Muy et Jean-Louis Del Guiglio - syndicaliste, membre du comité d'entreprise UP Sud.

"Deux ans après la reprise difficile de Schlecker", 68 des anciennes drogueries (53 à ce jour, 15 programmés) ont en effet été transformées en commerce alimentaire de proximité, sous l'enseigne "Utile", "avec un chiffre d'affaires et une fréquentation clientèle qui ont quasiment doublé par rapport à l'exploitation sous enseigne Schlecker".

Des négociations sont par ailleurs en cours "avec plusieurs chaînes de magasins" pour reprendre une quinzaine de supérettes, selon M. Rubino. 
En Allemagne, la faillite du groupe familial Schlecker avait laissé près de 25.000 salariés sur le carreau, principalement des femmes peu qualifiées avec peu de chances de reconversion.

Sur le même sujet

Replay concert French Fuse

Les + Lus