Les élections municipales de Saint-Paul-de-Vence sont annulées

Le tribunal administratif a pointé du doigt des émargements non conformes alors que 8 voix seulement séparaient Jean-Pierre Camilla, à Corinne Paolini. Il a conclu à l'annulation du scrutin.

Les électeurs de Saint-Paul-de-Vence devront revoter après l'annulation des élections municipales de 2020.
Les électeurs de Saint-Paul-de-Vence devront revoter après l'annulation des élections municipales de 2020. © SEBASTIEN NOGIER/MaxPPP
C'est annulé ! Jointe au téléphone, Corinne Paolini ne cache pas sa satisfaction.
 

Non en politique, tous les coups ne sont pas permis. Après 4 mois d'instruction, le tribunal administratif a donné suite à ma requête en annulant les élections municipales à Saint-Paul-de-Vence.

Corinne Paolini, à l'origine du recours


Ce 28 juin dernier, pendant le dépouillement, à l'issue du second tour de l'élection municipale ( le premier tour a eu lieu le 15 mars) la tension est à son comble.  Corinne Paolini est battue d'une très courte tête, par  Jean-Pierre Camilla, élu au poste de premier magistrat.

8 voix d'écart

La commune de Saint-Paul-de-Vence compte 3533 habitants pour 2816 inscrits.
Le 28 juin, on compte et recompte : 780 voix pour la liste  CAP pour Saint-Paul-de-Vence, conduite par Jean-Pierre Camilla et 772 voix pour la liste Saint-Paul à Cœur, conduite par Corinne Paolini.
Les deux candidats obtiennent respectivement 50,25% et 49,74 % des suffrages. Il n'y a que 8 voix entre les deux candidats.

Une audience devant le tribunal administratif

Ce 21 octobre dernier, devant la 6e chambre du tribunal administratif de Nice, on a parlé chiffres. 8 voix d'écart c'est peu. Corinne Paolini dans son recours avait contesté plusieurs bulletins de vote, 10 au total, en raison d'un émargement qui lui semblait non conforme. En clair, les signatures sur la feuille d'émargement étaient très différentes d'un tour à l'autre. Pour le rapporteur public, ces votes ne doivent pas être pris en compte, d'où l'annulation.
Nous ne sommes pas parvenus à joindre monsieur Camilla à cette heure.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections municipales 2020 élections justice société