Eric Ciotti demande une commission d'enquête parlementaire sur la gestion de l'ouragan Irma

Le député LR des Alpes-Maritimes Eric Ciotti  dénonce ce dimanche "une défaillance de l'Etat" dans la gestion du passage de l'ouragan Irma à Saint-Martin et Saint-Barthélemy. Il réclame une commission d'enquête parlementaire pour faire toute la lumière.

Le député LR des Alpes-Maritimes Eric Ciotti était l'invité de l'émission  "Grand Jury"  RTL LCI LE FIGARO  ce dimanche.
Et il est revenu sur la gestion de la crise sur les Iles de St Barth et St-Martin. L'ouragan Irma a en effet tout détruit ou presque, et des pillages des maisons sinistrées ont lieu.


 Le député des Alpes-Maritimes pointe du doigt un défaut d'anticipation. 


On aurait du mieux prépositionner des forces, des unités de sécurité civile pour protéger les populations, des militaires



a-t-il ajouté, se disant "extrêmement choqué par les images de pillage".
"Il n'y a pas suffisamment de moyens de protection", a-t-il affirmé, quand bien même la situation était "inédite".
"Il faudra tirer toutes les conséquences de ce qui s'est passé", a-t-il déclaré, se prononçant, comme Jean-Luc Mélenchon ( député pour la France Insoumise ) , pour qu'"une commission d'enquête parlementaire, notamment" puisse établir "si tout a été fait".


J'ai confiance dans nos forces de sécurité répond Christophe Castaner


"Instrumentaliser la souffrance, un attentat ou une catastrophe naturelle... @ECiotti est constant. J'ai confiance dans nos forces de sécurité", a immédiatement réagi le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner sur son compte Twitter.
Eric Ciotti a rétorqué à l'antenne qu'il n'a "pas, bien entendu, mis en cause nos forces de sécurité", mais posé la question de la capacité de l'Etat à anticiper.

 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité