Un incubateur de jeunes pousses en Pays de Grasse reconnu "Manufacture de proximité", une première en PACA

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gregory Bustori
Carole Biancala et l'une de ses consoeurs de l'Aromatic FabLab veillent au grain sur les plus jeunes pousses.
Carole Biancala et l'une de ses consoeurs de l'Aromatic FabLab veillent au grain sur les plus jeunes pousses. © Michel Bernouin/ France Télévisions

9000 mètres carrés de terrain situés à Mouans-Sartoux dans les Alpes-Maritimes abritent une terre fertile où grandissent les espèces florales azuréennes. Elle a reçu cette semaine la visite d’un des membres du gouvernement, venu saluer ce travail.

L'Aromatic FabLab fait grandir à Mouans-Sartoux d’innombrables jeunes pousses. Des fleurs à parfum, parmi lesquelles du jasmin grandiflorum ou de roses centifolia, que s’arrachent les plus grandes maisons.

Ces essences emblématiques du savoir-faire ancestral des professionnels azuréens s’enracinent dans l’Aromatic FabLab, créé par l'association les Fleurs d'Exception du Pays de Grasse et une trentaine de producteurs. 

Sur ces terrains mouansois, on retrouve une pépinière de recherche et développement de 7500 mètres carrés, une zone de production de plantes à parfum, et des serres de quelque 800 mètres carrés.

   

Carole Biancalana est l’une des fondatrices de l’association. Elle explique la genèse de cette pépinière : "ce site est dédié aux fleurs à parfum de Grasse. Dans ces serres, nous faisons de la multiplication de plants bio, de l’expérimentation, des relevés, des greffages, de la transmission des savoir-faire pour les générations futures."

L’unique "Manufacture de proximité" en PACA  

Ce mardi 14 décembre, c’est le Secrétaire d’Etat à la ruralité, Joël Giraud, qui est venu se pencher sur ce site d’exception. L’Aromatic FabLab a été salué par le comité de pilotage du programme "Manufactures de proximité", mené par Alain Griset, l’ancien ministre chargé des PME - les Petites ou moyennes entreprises - et le Secrétaire d’Etat à la ruralité. Avec, à la clé, la promesse de financements qui seront prochainement attribués à la vingtaine de projets retenus. L’Aromatic FabLab est l’unique représentant de ce programme dans la région PACA.

Joël Giraud est venu à Mouans-Sartoux préciser son intérêt : "j’ai vraiment accroché car il y a tellement de savoirs français qui sont partis parce que les filières ne sont pas structurées, parce que l’on n’est pas forcément l’héritier d’une entreprise, et les transmissions ne se font pas, du coup des savoir-faire partent dans des pays et des emplois sont délocalisés".

Nous avons vu l’intérêt de ce projet, et j’ai vraiment accroché.

Joël Giraud, Secrétaire d’Etat à la ruralité

Il a salué également la mise en valeur de cette collaboration entre les acteurs locaux de cette filière. "Revenir sur un territoire avec des possibilités de développement, aussi avec des grandes marques qui sont adossées à ces parfums, pour moi c’est l’aboutissement. Et ça, c’est l’économie sociale et solidaire qui souvent le permet." a-t-il poursuivi.

Enjeu climatique et économique

"En 2006, nous n’étions que deux jeunes producteurs en fleurs d’exception, et grâce à l’association et 15 années de travail, et maintenant l’Aromatic FabLab, nous avons tout ce travail de recherche et d’expérimentation qui manquait car nous n’avions pas la force d’un groupe pour faire face aux défis qui arrivent, ceux de l’eau et du changement climatique." précise Carole Biancalana.

Il restera le problème du foncier qui, en Pays de Grasse, reste cher. Ce site va permettre en partie de répondre aux problématiques de la filière et de la pérenniser.

Carole Biancalana, l'une des co-fondatrices de l'Aromatic FabLab

La parfumerie en Pays de Grasse a été inscrite au Patrimoine immatériel de l’Humanité en novembre 2018, l’Aromatic FabLab est l’une des mesures de sauvegarde inscrites dans ce dossier de l'Unesco qui a reconnu le savoir-faire séculaire de ce territoire azuréen.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.