• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Les arbres des Alpes-Maritimes : une véritable leçon de survie

De la cime aux racines, les arbres résistent aux agressions de la nature / © F. Cerulli
De la cime aux racines, les arbres résistent aux agressions de la nature / © F. Cerulli

Dans les Alpes-Maritimes, la surface boisée représente plus de 50% de la superficie. Des forets et des arbres qui résistent encore et toujours à l’envahisseur. Tout simplement parce qu’ils s’adaptent à leur environnement.

Par Véronique Lupo

Le premier arbre est apparu sur terre il y a 380 millions d’années. Depuis, ils résistent aux différentes attaques dont ils sont victimes comme le vent, les animaux ou tout simplement les humains.

De la cime aux racines, ces géants du monde végétal résistent depuis toujours aux agressions de la nature.

L’observation des arbres permet de comprendre scientifiquement comment la nature fonctionne.

Les arbres sont de véritables usines de traitement de déchets.
La transformation du dioxyde de carbone en oxygène en est l’exemple le plus connu.

C’est le réseau de fluides qui rend possible la poussée des feuilles. Reliés par leurs racines, ils échangent des informations pour garantir leur descendance.

Lorsqu’un arbre est diminué, il reçoit des nutriments transmis par le système racinaire nous explique le passionné Pierre Lacarrere, chargé du développement de l’Association Sequoia basée dans l’arrière-pays de Grasse.

Un système souterrain permet aux arbres « blessés » de se régénérer.

Si leurs feuilles sont grignotées par de petits animaux, ils produisent une substance qui les rend amères, repoussant le prédateur.

Dans son milieu naturel, l’arbre affiche toute sa puissance. Mais il est affaibli en milieu urbain.
Le danger vient surtout dans des hommes.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le Dr Guevara explique la portée de cette modélisation numérique

Les + Lus