Cyber pédophilie : un Azuréen de 29 ans parmi les 48 interpellés en France

Le parquet de Grasse a confirmé qu'un Azuréen de 29 ans a été interpellé dans le cadre d'un coup de filet ciblant 48 personnes en France qui ont été interpellées.

L'audience est en cours à Grasse, à 18 heures ce jeudi 17 novembre. "Un individu né en 1993 a été interpellé" nous a confirmé le parquet, dans le cadre de cette opération menée dans le cadre d'une affaire de pédopornographie.

Cet Azuréen n’a pas d’antécédents judiciaires. "Il a été déféré au parquet ce jour en vue d’une comparution immédiate pour les faits de détention, importation, offre et mise à disposition d’images pédopornographiques" expliquent les services du tribunal de Grasse.

Ces faits ont été commis entre mai 2021 et octobre 2022. 

L’audience n’étant pas terminée, la peine prononcée n'a pas été communiquée à 18 heures.

Selon le code pénal, la consultation de photos ou vidéos pédopornographiques est passible de cinq ans d'emprisonnement et de 75.000 euros d'amende.

Un maire et des hommes liés à l'Aide sociale à l'enfance parmi les interpellés

En France, au total, ce sont 48 personnes qui ont été interpellées. Un maire, mais aussi des personnes travaillant pour l'Aide sociale à l'enfance, figurent parmi les mis en cause dans cette opération massive menée contre la pédopornographie.

En Bourgogne, un maire de Côte d'Or d'une commune "d'environ 800 habitants" a reconnu "une partie des faits reprochés", à savoir la diffusion, la détention et l'acquisition de l'image d'un mineur à caractère pornographique, a indiqué le procureur de la République à Dijon, Olivier Caracotch.

L'édile sera jugé le 26 avril.

-Avec AFP

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité