Fermeture du casino de Grasse: une trentaine de salariés au chômage

Le Casino de jeux de Grasse a fermé dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier. Il n'a pas obtenu le renouvellement de son autorisation d'exploitation de jeux. Une trentaine de salariés se retrouvent sans emploi. 

Les salariés du casino de Grasse avant  la rencontre avec leur direction vendredi.
Les salariés du casino de Grasse avant la rencontre avec leur direction vendredi. © L. Verdi
Ce vendredi, les 26 salariés du casino de jeux de Grasse rencontraient  les représentants de leur direction pour s'informer des mesures de chômage dont ils feront l'objet dans les prochains jours. Car le casino de jeux de Grasse a fermé ses portes dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier. C'est la conséquence du non-renouvellement de son autorisation d'exploitation des jeux.

Faut-il y voir une explication... Depuis plusieurs mois, un différend oppose la ville de Grasse à l'actionnaire principal, qui a racheté le casino en mai dernier. Différend portant sur la qualité de la restauration et le manque d'animation. Reproches jugés infondés par le propriétaire actuel qui pointe des difficultés nées sous l'ancienne gestion du casino, dont il a héritées.

Le propriétaire a saisi la justice en référé de suspension. La date de discussion de ce référé devrait être connue lundi.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie social emploi