Cet article date de plus de 4 ans

Fusillade à Grasse : l'enquête avance, des jumeaux proches du tireur arrêtés

L'enquête se poursuit à Grasse au lendemain de la fusillade qui a fait 14 blessés. Les policiers en charge du dossier ont arrêté ce vendredi un deuxième proche du tireur. Ce dernier rejoint ainsi en garde à vue son frère jumeau et l'auteur présumé des coups de feu.
Cette interpellation est la deuxième après celle de l'adolescent qui a blessé légèrement plusieurs personnes jeudi et qui s'était rendu sans opposer de résistance. Ce dernier a "commencé à parler" en garde à vue selon cette source.
Cette interpellation est la deuxième après celle de l'adolescent qui a blessé légèrement plusieurs personnes jeudi et qui s'était rendu sans opposer de résistance. Ce dernier a "commencé à parler" en garde à vue selon cette source. © Maxppp
Cet adolescent, un ami du tireur qui était activement recherché depuis jeudi 16 mars, a été arrêté, sans heurt, peu avant midi à 25 kilomètres de Grasse, dans une rue de Caillan dans le Var. Un gendarme volontaire l'avait reconnu dans la rue et avait donné l'alerte.

La première personne interpellée était bien sûr jeudi 16 mars, l'auteur de l'agression au Lycée Tocqueville de Grasse.

Cette interpellation est la deuxième après celle de l'adolescent qui a blessé légèrement plusieurs personnes jeudi 16 mars et qui s'était rendu sans opposer de résistance. Ce dernier a "commencé à parler" en garde à vue selon cette source.

Le profil du jeune agresseur 

Jeudi 16 mars, l'adolescent apparemment motivé par les mauvaises relations qu'il entretenait avec d'autres élèves, avait ouvert le feu au lycée Alexis de Tocqueville à Grasse, avant d'être interpellé sans opposer de résistance. La fusillade a fait en tout 14 blessés légers - blessés par les tirs ou indirectement-, dont le proviseur. - Avec AFP
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers éducation société