Grasse : faute de personnel, près de 1000 lycéens se retrouvent sans cantine

Publié le
Écrit par Margaux Delaunay .

Ce vendredi 1er avril et le lundi 4 avril, le service de cantine n'est plus assuré dans le lycée Amiral de Grasse. Une fâcheuse nouvelle que les parents ont appris hier soir.

"C'est tout de même hallucinant", s'agace Valérie Ballestra, présidente FCPE, et mère d'un élève en classe de première au lycée Amiral de Grasse, dans les Alpes-Maritimes : 

Hier, comme de nombreux parents elle a été informée par la direction que le dispositif de restauration scolaire ne serait pas assuré ce vendredi 1er avril, il en sera de même pour le lundi 4 avril. En cause, le manque de personnel de cantine et d'entretien pour assurer ce service. 

Les repas ne seront pas comptabilisés, mais ça oblige certains parents à accepter que leur enfant déjeune dehors ce n'est pas normal.

Valérie Ballestra, présidente FCPE

Les parents auraient souhaité que des solutions alternatives soient mises en place, pour aujourd'hui, ce n'était pas le cas. Au total, c'est près de 1000 lycéens qui doivent soit rentrés chez eux à l'heure du déjeuner, ou alors faire la queue devant les sandwicheries Grassoises. 

Quelles sont les raisons ? 

Alerté, le Rectorat, nous confirme avoir contacté la Région Sud. C'est cette collectivité territoriale qui assure le recrutement du personnel dans les lycées,  puisqu'elle en la charge.

Les raisons du manque de personnel  pour assurer ces deux jours de cantine seraient liés au Covid-19. Et il y aurait de grosses difficultés pour les remplacer, 4 agents seraient absents.  

La demi-pension du Lycée Amiral de Grasse avait déjà été fermée le jeudi 31 mars en raison de l’appel à la grève lancé par la CGT.

Depuis 72h, les équipes de la Région Sud se mobilisent pour trouver une solution, mais n’ont pas encore pu trouver de candidat au recrutement temporaire qui a été lancé.

affirme le service communication de la région

Ce problème serait un phénomène assez récurent dans le bassin Grassois, régulièrement, il manquerait du personnel dans les établissements. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité