L'adolescent de 15 ans, gravement blessé par balle à Grasse, est mort des suites de ses blessures

Dans la soirée du vendredi 24 mai, à Grasse, un adolescent de 15 ans a été la cible de plusieurs tirs d'arme à feu. Gravement touché à la tête, le jeune homme a succombé à ses blessures a fait savoir le parquet.

L'adolescent de 15 ans qui a été la cible de plusieurs coups de feu ce vendredi 24 mai, à Grasse, dans le quartier des Fleurs de Grasse, est décédé. C'est ce qu'a confirmé ce 27 mai le procureur de la République Damien Savarzeix à France 3 Côte d'Azur confirmant une information de nos confrères de BFM TV

Le jeune homme était hospitalisé à Nice, à Pasteur 2. Son pronostic vital était engagé, dès sa prise en charge par les secours vendredi soir.

Enquête ouverte pour assassinat

Sur place vendredi, après la commission des faits, les sapeurs-pompiers ainsi que le SMUR et une ambulance sont rapidement intervenus pour porter secours au jeune homme atteint par une balle à la tête, et plus précisément à la mâchoire. Les tirs ont été effectués depuis un scooter de grosse cylindrée.

Le Service Départemental d'incendie et de Secours des Alpes-Maritimes nous avait confirmé samedi matin que l'adolescent était "inconscient" au moment de leur intervention, et dans un "état grave".

Le scooter a été retrouvé carbonisé à proximité d'une voie ferrée. Le parquet de Grasse a ouvert une enquête pour tentative d'assassinat ce week-end. 

Les investigations sont menées par la Police Judiciaire de Nice qui a été dépêchée sur place après les tirs, ce vendredi soir.

"Le mobile de ces faits criminels demeure pour le moment incertain" commente le parquet de Grasse. La piste de la préméditation est jugée crédible par l'instance judiciaire.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité