Nicolas Sarkozy en déplacement dans les Alpes-Maritimes : "la générosité mais pas au prix de la sécurité des Français"

Publié le
Écrit par Anne Le Hars
Le square Charles-Pasqua inauguré à Grasse en présence de Nicolas Sarkozy
Le square Charles-Pasqua inauguré à Grasse en présence de Nicolas Sarkozy © Philippe de Poulpiquet Maxppp

A l'occasion de l'inauguration du Square Charles Pasqua à Grasse ce vendedi 23 octobre, l'ancien Président de la République, Nicolas Sarkozy s'est exprimé sur la sécurité en France.

Nicolas Sarkozy est à Grasse ce 23 octobre. L'ancien Président de la République a toujours mis le débat sur laïcité, l’Islam, le communautarisme au cœur de ses préoccupations. 

Dans son discours, devant une centaine de personnes il a fait référence à la mort de Samuel Paty le professeur assasiné il y a une semaine. Ce professeur de Conflans-Sainte-Honorine dans les Yvelines a été retrouvé décapité dans la rue, aux abords de son collège. 

Il faut donner la priorité à l'impératif de sécurité... La France et le pays des Droits de l'homme. Un pays où la valeur d'un homme ou d'une femme, quelque soit la couleur de sa peau compte..."

Nicolas Sarkozy

Selon lui "dans la guerre dans laquelle nous sommes, l'inversement des priorités, faire que l'impératif de sécurité doit primer, cela signifie qu'en cas de doutes nous ne devons pas accueillir des gens qui ne présentent pas toutes les garanties d'une intégration et d'un respect des valeurs de la République".

Pour lui, c'est une problématique difficile pour les gouvernants actuels. Il s'agit dans cette période d'afficher une échelle de valeur, "en cas de doutes, la sécurité est la priorité".
 

La France est prête à continuer dans sa tradition de la générosité mais pas au prix de la sécurité des Français.

L'ancien Président de la République

C'est sous la pluie, ce vendredi matin à l'Espace culturel de la Chênaie, dans le quartier de Saint-Jacques, que le square Charles-Pasqua a été inauguré. Nicolas Sarkozy était à Grasse pour rendre hommage à un enfant du pays, Charles Pasqua. En juillet 2015, il était aussi venu aux obsèques de l'homme politique qui d'étaient déroulées dans cette même ville.

Il lui avait alors rendu cet hommage :

Charles Pasqua aimait les gens. Il venait du peuple et il était aimé du peuple", a-t-il rappelé, en jugeant qu'il avait été incompris par "les élites". "Il était attaqué parfois durement, il n'a jamais répondu durement . [...] Charles a beaucoup compté dans ma vie.

Nicolas Sarkozy en 2015 lors des obsèques de Charles Pasqua


Nicolas Sarkozy s'est rendu à la librairie Arts & Livres du Plan-de-Grasse pour dédicacer son dernier ouvrage, "Les Temps de tempête", un chronique de ses deux premières années à la présidence.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.