A partir de lundi à Grasse: le procès d'un trafic de drogue hors norme

Trafic de cocaïne (image d'archives) / © KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Trafic de cocaïne (image d'archives) / © KENZO TRIBOUILLARD / AFP

12 Personnes comparaîtront du 18 au 26 novembre devant le tribunal correctionnel de Grasse pour l’un des plus importants trafics de drogue internationaux de ces vingt dernières années.Un trafic portant sur plusieurs tonnes de haschisch et des centaines de kilos de cocaïne entre 2006 et 2011.

Par Josette Sanna

L’histoire débute par une tentative d’homicide. Le 16 mars 2009, à Mougins alors qu’il arrive à son rendez-vous, pour récupérer de l’argent investi dans le trafic de stups. Alexandre Renevier (35 ans) est atteint de plusieurs balles de 11,43.

Quelques mois plus tard, un renseignement anonyme indique que la victime serait impliquée dans un trafic de stups dirigé par Kamal El Ouariachi dit « le chinois » et Choukri Bargaoui (condamnés  en octobre 2012 par le tribunal correctionnel de Grasse à à 10 et 7 ans d’emprisonnement) et les frères Kouki . Les frères Kouki auraient demandé à Yassine Merai, considéré par l’accusation comme leur homme de main, de supprimer Alexandre Renevier , ce dernier voualnt récupérer l’argent investi dans le trafic. 

Trafic de drogue entre l'Espagne et Cannes

L’enquête révèlera que les frères Kouki , Isamël, Youssef et l’ainé, Larbi, dirigeraient un réseau  de trafiquants de drogue entre l’Espagne et Cannes. Une fois par mois environ ils transporteraient jusqu’à 500 kg de résine de cannabis à bord de véhicules volés. La drogue serait ensuite entreposée dans différents boxes aux alentours de Cannes, après chaque voyage.

Le 31 octobre 2010 lors d’un contrôle, un garde civil espagnol est tué, mortellement percuté à plus de 200 km/h par une Mercedes immatriculée en France. Abandonnée sur une aire d’autoroute, elle est retrouvée peu après contenant 200 kg de résine de cannabis. L’auteur de l’homicide du policier espagnol est identifié comme étant Larbi Kouki. Il s’enfuit en Tunisie.

Guerre des gangs

Entre décembre 2010 et avril 2011 plusieurs tentatives de règlements de comptes et d’intimidations mettant en scène ces individus ou leurs proches liés au trafic de drogue sur la Côte d’Azur révèlent une guerre des gangs sur fond de trafic de stupéfiants.
Une carrosserie à Cannes-la-Bocca, dirigée par Antony Malfait, Yassine Merai et Jean François Mondet servirait de base logistique au trafic fournissant des voitures spécialement aménagées pour pouvoir transporter plusieurs centaines de kilos de drogue entre l’Espagne, la Côte d’Azur et la Calabre.

Arrestation en mai 2011


250 Kg de cannabis, 5 KG de cocaïne, 30 KG de produit de coupage, 400 000 euros en espèces, des villas et des appartements (d’environ 1 million d’euros) et une cinquantaine véhicules sont saisis, tout comme un arsenal composé d’armes de poing de guerre (fusils d’assaut, Kalashnikov, fusils à pompe, armes automatiques…)
Lors d’une seconde perquisition, les enquêteurs, après avoir cassé la dalle en béton du garage de Cannes-la-Bocca, à l’aide d’un bulldozer , découvrent  d’autres armes de guerre, des fusil mitrailleurs Uzi, des fusils d’assaut américains…. et une centaine de munitions.

12 prévenus dont huit détenus et deux femmes seront jugés à Grasse du 18 au 26 novembre. Larbi Kouki, en fuite en Tunisie, soupçonné d’être le chef de ce trafic international de stupéfiants sera jugé par défaut.
Le procès se tiendra sous très haute surveillance.

DMCloud:127465
Procès drogue Grasse
Reportage : Josette Sanna, Olivier Orsini, Emmanuel Felix, Isabelle Roy, Loris Combe, Katharina Schmid

 

Sur le même sujet

Les + Lus