Cet article date de plus de 3 ans

Handi-Tennis: tournoi à Sophia Antipolis

Le French Riviera Open sur les cours de la Mouratoglou Academy à Sophia Antipolis du 26 au 30 septembre. Ce tournoi international de tennis en fauteuil rassemble les meilleurs joueurs mondiaux de la discipline.

Handi sportif à l'entrainement sur les cours la Moratouglou Academy à Sophia Antipolis
Handi sportif à l'entrainement sur les cours la Moratouglou Academy à Sophia Antipolis © France 3
Le French Riviera Open se déroule du 27 au 30 septembre sur les cours de la Mouratoglou Academy à Sophia Antipolis. Un tournoi international de tennis en fauteuil qui rassemble les meilleurs joueurs mondiaux de la discipline.

Le tournoi a été créé par Michaël Jérémiasz, Champion Paralympique en double aux Jeux de Pékin, ancien N°1 mondial et Porte Drapeau de l’Equipe de France Paralympique. Il a organisé la première compétition internationale paralympique depuis l'annonce des jeux paralympiques de paris en 2024 pour faire la promotion du tennis en fauteuil.

Plus globalement c'est pour encourager la pratique du sport pour tous et de contribuer à changer le regard que l’on porte sur le handicap. Selon Michaël Jérémiasz


durée de la vidéo: 00 min 24
Michaël Jérémiasz, Champion Paralympique en double aux Jeux de Pékin, ancien N°1 mondial et Porte Drapeau de l’Equipe de France Paralympique. Fondateur du French Riviera Open ©france 3

Découvrez quelques images de cette discipline: 
durée de la vidéo: 00 min 46
Handi-sportif à l'entraînement ©france 3

HANDI TENNIS VS TENNIS VALIDE 


Et pour mieux comprendre les différence entre le Handi-Tennis et le Tennis valide retrouvez le Questions/Réponses de la rédaction. 
C'est Laurent Giammarteli, médaille d'or au JO Paralympiques de Seoul qui nous répond.

durée de la vidéo: 01 min 08
Laurent Giammarteli Médaille d'or au JO Paralympiques de Seoul répond à nos questions ©france 3

Le vainqueur de la finale en simple messieurs est Nicolas Peifer (6-3, 3-6, 7-6) il a été champion en double aux Jeux Paralympique de Rio en 2016, il est numéro 4 mondial en simple. 
 

  Pour les dames en simple toujours, c'est Diede de Groot (6-3, 6-3). Bravo à eux !  

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handisport sport tennis handicap société