Handisport : ils s'entraînent à Cannes pour les JO de Tokyo

Ils ont choisi Cannes pour préparer les Jeux Olympiques de Tokyo. Mandy François-Elie et Lucas Mathonat sont les espoirs français en athlétisme.
Les athlètes s'entraînent dans les Alpes-Maritimes en vu des JO de Tokyo.
Les athlètes s'entraînent dans les Alpes-Maritimes en vu des JO de Tokyo. © L. Benzaquen/ FTV

Mandy François-Elie, victime d'un accident vasculaire cérébral, se réveille hémiplégique en 2008, elle est alors détentrice du record de Martinique sur 400 m. Cet accident brise son rêve de carrière en tant qu'athlète valide.

Aujourd'hui,  31 ans elle est double championne d'Europe au 100 et 200 mètres. Sa participation aux Jeux Olympiques est un rêve. 

« Le sport m'a aidé à me remettre, le sport c’est beaucoup de motivation, d’ambition, les JO c’est énorme, je n’ai pas les mots.»

Mandy François-Elie.

Elle est l'espoir de l'athlétisme handisport et s'entraînent sur la Côte d'Azur en attendant Tokyo.

Son coach, Jo Maisetti a entraîné les plus grands athlètes, pour lui il est question de compétition avant tout : « On est à leur disposition, à leur service, mais on n'évoque jamais leurs soucis de handicap, entre eux ils en rient de temps en temps » explique-t-il.

Lucas Mathonat, lui est valide et accompagnera Trésor Makunda, malvoyant dans sa course pour décrocher l'or. 

Trésor Makunda est sprinter, franco-congolais, multimédaillé paralympique. C'est pour lui que Lucas s'entraîne : "être guide, c’est déjà un lien physique sur la piste, je représente les yeux, la tête". Ce sera les premiers Jeux Olympiques de Lucas : "l’objectif c’est d'aller chercher la médaille, on ne veut que ça!"

Lucas Mathonat et Mandy François-Elie entreront en piste le 27 août prochain, bien décidés à faire briller le handisport français. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport handisport jeux olympiques