Il est de nouveau possible de se baigner à Saint-Laurent-du-Var

L'interdiction de se baigner à Saint-Laurent-du-Var, en vigueur depuis quelques jours à cause de la pollution de l'eau, a été levée mardi 20 juillet dans la journée sauf pour la plage Landsberg.
La plage Landsberg à Saint-Laurent-du-Var reste toujours fermée, comme pendant l'été 2020, date de cette photo.
La plage Landsberg à Saint-Laurent-du-Var reste toujours fermée, comme pendant l'été 2020, date de cette photo. © D.PARDANAUD / FTV

Il est de nouveau possible de se rendre dans l'eau à Saint-Laurent-du-Var, sauf aux alentours de la plage Landsberg, toujours interdite à la baignade. Depuis jeudi 15 juillet, à cause d'un incendie survenu dans la nuit de mercredi à jeudi dans la station d’épuration, l'eau était devenue trop polluée pour accueillir les baigneurs sur les plages de la commune.

En effet, le sinistre avait rendu la station d'épuration inutilisable pendant quelques heures et la qualité de l'eau de mer en avait pâti. Mais, mardi 20 juillet, la mairie de Saint-Laurent-du-Var assure que les analyses de l'eau, réalisées deux fois par jour, ont donné un résultat assez satisfaisant pour permettre aux touristes et aux locaux de se rendre à nouveau dans l'eau sur les plages de la commune.

Lors de l'été 2020, la plage Landsberg avait été fermée. L'Agence régionale de santé (ARS), analyses à l'appui, pointait du doigt une pollution par des bactéries Eschérichia Coli. Elles avaient été identifiées à l'embouchure du fleuve Var, au niveau de la plage. Cette pollution chronique, qui dure depuis 5 ans, proviendraient des eaux usées des villages en amont.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie pollution environnement