Cet article date de plus de 7 ans

Ils l'on fait...! Héroïques, les joueurs de l'ASCannes se qualifient, 22 ans après, pour les 1/4 de finale

L'AS Cannes (CFA), grâce à un but de Zoribi à la dernière minute de la prolongation, s'est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de France en éliminant (1-0) Montpellier (L1), au stade Pierre-de-Coubertin.
Après Saint-Etienne sorti aux tirs au but lors des 32èmes de finale, les Cannois ont une nouvelle fois créé la surprise en éliminant un deuxième club de Ligue 1.
Montpellier, qui avait éliminé au tour précédent le Paris SG, n'a donc pas résisté à la furia cannoise.
Le milieu de terrain Belkacem Zobiri était également le buteur gagnant contre Plabennec lors des 16èmes de finale.

Le résumé du match et l'interview de Ziad Fakhri, président de l'AS Cannes dans le 12/13 
durée de la vidéo: 05 min 15
Cannes - Montpellier

L'AS Cannes fait mieux que résister 

Le début du match a été perturbé par de sérieux incidents, déclenchés par les supporteurs montpelliérains qui ont lancé des projectiles sur le terrain. Les forces de police ont été obligées d'intervenir rapidement pour évacuer un homme, blessé à une jambe après l'explosion d'une bombe agricole.
Pendant ce temps, les deux équipes essayaient de jouer sur un terrain rendu difficile par les fortes pluies. Courbis a finalement fait descendre d'un cran Mounier au poste de latéral gauche.
Malgré une domination des joueurs de L1 en première période, le tableau d'affichage ne bougeait pas et comme face aux Stéphanois, les Cannois poussaient les Montpelliérains à jouer la prolongation.

Tournant du match : Le penalty raté de Mbaye Niang :

Les joueurs du MHSC obtenaient alors un penalty pour une faute d'Anthony Beuve sur l'attaquant héraultais Mbaye Niang. La frappe de Niang était renvoyée par le montant droit de Beuve (105ème). Une erreur que les Montpelliérains allaient payer cash car sur une ouverture de Soly, la frappe croisée de Zobiri parvenait à tromper Pionnier (119ème).
Pour éviter de nouveaux incidents en fin de rencontre, les forces de l'ordre contenaient les supporteurs montpelliérains dans leur tribune et bloquaient leurs homologues cannois pour éviter tout affrontement supplémentaire.
Cannes qui a perdu du terrain en championnat semble faire de la Coupe son principal objectif. Quant aux Montpelliérains, ils vont devoir retrouver l'efficacité dès samedi en championnat face à Rennes pour éviter de plonger dans une période de doute.

Réactions à l'issue de la rencontre :

Jean-Marc Pilorget (entraîneur de Cannes) : "C'est une nouvelle chance pour nous face à l'une des meilleures équipes du moment en Ligue 1. Cette
fois-ci, on a gagné sur le terrain. Cela nous donne un peu de lumière à ce club. Maintenant il va falloir récupérer car samedi nous allons avoir un match compliqué à Mont-de-Marsan en championnat. Les joueurs ne sont pas rassasiés et on va attendre le tirage en espérant que nous allons encore recevoir
".

Rolland Courbis (entraîneur de Montpellier) : "D'abord félicitations à Cannes. Je suis juste très content de ne pas revenir avec des blessés. On a réussi à être l'équipe qui bat le PSG et qui se fait éliminer par Cannes. On n'a pas fait mieux que les Stéphanois. Je souhaite beaucoup de plaisir à l'équipe qui va affronter Cannes qui n'a pas le niveau du CFA mais bien de la Ligue 1. On doit avaler et digérer car samedi on va encore jouer sur un terrain impraticable à Rennes".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coupe de france sport football as cannes