L'interdiction des camions de plus de 19 tonnes dans la vallée de la Roya confirmée en appel

Ce panneau a été fixé le long de la route. / © France 3 Côte d'Azur
Ce panneau a été fixé le long de la route. / © France 3 Côte d'Azur

La chambre administrative d'appel n'a pas donné suite à une requête qui visait à annuler un arrêté des élus de la vallée de la Roya qui interdisait la route départementale 6204 aux gros camions. 

Par Catherine Lioult

Le maire de Tende, Jean-Pierre Vassalo,  ne cache pas sa satisfaction. 
Les camions de plus de 19 tonnes n'ont toujours pas droit de cité sur la route 6204, qui relie la France à l'Italie sur 100 kilomètres en traversant la vallée de la Roya. 
La justice administrative, saisie en appel, a considéré que l'arrêté  pris en septembre 2017 par les maires de de Tende, Breil-sur-Roya, Saorge, la Brigue et Fontan et qui interdit les gros camions n'est pas entaché d'illégalité.

J.P. Vassalo, maire de Tende (06)
Il s'exprime sur l'interdiction des 19T dans la vallée de la Roya, confirmée par la cour administrative d'appel de Marseille. - B.PEYRANO ET J.M. SARA


Les industriels italiens considéraient que cet arrêté les pénalisaient et les contraignaient à prendre l'autoroute. Les associations de protection de l'environnement  saluaient de leur côté cette décision.
La préfecture des Alpes-Maritimes a contesté en vain cet arrêté devant le tribunal administratif de Nice.
 



Les camions doivent donc en théorie emprunter d'autres routes que la 6204. En cas d'infraction (4ème catégorie) les chauffeurs s'exposent à une amende de 135 euros et l'obligation de faire demi-tour. Mais les habitants de la vallée, face à certains contrevenants et l'absence de verbalisation, ont décidé de passer à l'offensive en lançant une pétition en ligne. Lancée le 8 juin dernier. Elle se termine le 8 septembre 2018 et sera adressée au Président de la République.

A lire aussi

Sur le même sujet

La circulation perturbée à Nice par la fête de la musique

Les + Lus