Inutile d'avoir un jardin pour faire du compostage ! A Vence dans les Alpes-Maritimes, des composteurs sont dans la rue

Désormais, les habitants de Vence ne seront plus obligés de posséder un jardin pour faire du compostage. Cette municipalité des Alpes-Maritimes a fait installer 9 composteurs accessibles à tous. Une initiative plébiscitée. 

L’arrivée des 9 composteurs dans le centre-ville de Vence ce samedi 29 mai.
L’arrivée des 9 composteurs dans le centre-ville de Vence ce samedi 29 mai. © N. Morin-FTV

Ils ont fait leur apparition le 29 mai. Des composteurs de 800 litres chacun, sont installés dans le centre-ville de Vence dans les Alpes-Maritimes. Un objet qui pourraient être le responsable d’un réel changement en terme d’environnement. Une initiative saluée par les habitants et les défenseurs de la nature.

Saviez-vous que votre poubelle est composée en moyenne de 30% de déchets qui pourraient être compostés ?

C’est pourquoi, l’impact de ces composteurs sera forcément important. Sur 9 sites de la ville, on trouve un composteur et un bac d’apport;

Que mettre dedans ?

On pour y mettre ses épluchures de fruits et légumes, végétaux frais ou encore fleurs fanées ou marc de café.

Les matières d’origine animale y sont proscrites car elles attirent les rongeurs. Seule exception : les coquilles d’œuf. Jusqu'à présent, ces derniers finissaient dans les ordures ménagères, puis l'incinérateur.

Sur chaque emplacement, sont disposés deux bacs, le premier pour déposer les déchets compostables, le second rempli de matière sèche apportée par les services de la Ville. C'est dans ce deuxième conteneur que la matière sèche pourra être prise et ajoutée,

précisent les services municipaux.

Dans un composter, on peut mettre des épluchures de fruits et légumes, des végétaux frais ou encore fleurs fanées mais pas de coquilles d’œuf ou de matières d’origine animale.
Dans un composter, on peut mettre des épluchures de fruits et légumes, des végétaux frais ou encore fleurs fanées mais pas de coquilles d’œuf ou de matières d’origine animale. © N. Morin-FTV

Les bacs sont répartis dans le centre-ville pour que ceux qui vivent en immeuble puissent y accéder.  Les immeubles qui en font la demande peuvent aussi être équipés en plus des installations prévues dans la ville.

Si tout le monde s’y met, on peut atténuer la pollution atmosphérique en terme notamment d’émission de Co2. On recrée la vie, c’est fabuleux !

Laurence Thiebaut, chargée de mission environnement mairie de Vence.

Le but de cette initiative est pédagogique. Lors de l’arrivée de ces composteurs, les enfants et leurs parents étaient nombreux à découvrir une méthode de tri qu’ils ne connaissaient pas forcément.

Rendre à la terre ce qui appartenait à la terre

Les contenus de ces bacs sont voués à enrichir une parcelle communale sur laquelle est planté un verger dont les fruits seront donnés aux enfants des écoles de Vence sera planté.

Ce terrain en bord du fleuve la Cagnes,  avait été victime de mouvements de terrains et les maisons situées sur cet espace avaient été détruites.

Nous n'avions pas le choix, le terrain était trop fragilisé, 

Laurence Thiebaut, chargée de mission environnement mairie de Vence.

Ces composteurs participeront donc à la réhabilitation de cet espace en récupérant le contenu des bacs afin d'enrichir les terres de cet endroit abimé.

Des agents municipaux formés aux techniques de compostage

15 agents municipaux seront chargés de la surveillance et de l’entretien des collecteurs. Le service espaces verts de la ville de Vence a été formé pendant 9 jours pour devenir guide compteur par l’école du compost à Paris dont les membres sont venus sur place.

Le livret à apprendre par cœur pour devenir un bon composteur.
Le livret à apprendre par cœur pour devenir un bon composteur. © N. Morin-FTV

Avec cette initiative, la ville de Vence a un peu devancé la loi puisqu’en 2023, le tri des déchets verts sera obligatoire dans toute la France.

La ville a aussi déjà distribué en parternariat avec la Métropole de Nice Côte d'Azur 40 composteurs de jardins à des particuliers.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement déchets ménagers écologie zéro déchet pollution alimentation société