La région Paca mauvais élève du recyclage, on fait quoi pour s'améliorer ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Olivier Orsini & Anne Le Hars

Pourquoi la région Paca, qui a compétence pour la gestion des déchets, se classe dernière de France dans le recyclage ? Les objectifs fixés sont ambitieux mais sont-ils réalisables ? Alors que la pression des citoyens est de plus en forte quelles solutions? On en parle ce 2 février dans #18H30Paca.

Revoir l'émission

Pourquoi la vie des déchets est-elle moins dure au soleil ? Dans tous les classements nationaux sur la gestion des déchets (production, revalorisation, recyclage) la région Provence Alpes Côte d'Azur se classe bien souvent bonne dernière.

Comment ne plus être le mauvais élève ? Alors même que la pression des associations et militants écologistes se fait de plus en plus forte pour que les choses changent.

A l’instar du principe, pollueur-payeur, les citoyens vont-ils devoir payer les déchets ménagers qu’ils produisent ?

La région compétente en matière de déchets s’est fixée des objectifs ambitieux à court terme :

  • Baisse de 10% de la production des déchets non dangereux en 2020 soit 600.000 tonnes en moins
  • Recyclage de tous les déchets issus du BTP
  • -50 % de pertes et gaspillage alimentaire.
  • Autre ambition : Zéro déchets plastiques en 2030

Ce beau programme est–il réalisable alors même qu’aucune commune ne souhaite accueillir de décharges sur son sol ?

Améliorer le tri 

Au centre de tri de Cannes-la-Bocca, pas moins de treize matières peuvent être triées. Le principe serait donc de trier plus et mieux. Rouleau de papier essuie-tout, gourde de compote, yaourt et son opercule se recyclent : direction la poubelle jaune.

Aujourd'hui les ordures ménagères elles ont un coût. Un coût très important alors que la collecte sélective, elle rapporte aux collectivités.

Fabienne Fréga, Directrice du Smed (Syndicat mixte d'élimination des déchets)

Si vous avez le moindre de doute: un site internet : consignedetri.fr.

En théorie, les trois grandes métropoles du Sud Est doivent créer un centre de tri sur leur territoire avant 2022 d’une capacité de 60.000 tonnes/an pour Marseille et de 40.000 tonnes pour Nice et Toulon.

Retrouvez #18h30Paca en replay > On vous donne les clés pour mieux comprendre notre quotidien en Paca.