VIDÉO. Madoura, ancien atelier de Picasso, Matisse et Chagall, va être réhabilité à Vallauris

Cet atelier de Vallauris, dans les Alpes-Maritimes, a marqué l'histoire de l'art de la céramique. Un projet de réhabilitation de Madoura a été présenté pour transformer le site : des salles d'exposition complétées d'un vaste jardin paysager.

Créé en 1938 par la famille Ramié, l'atelier se développe à partir des années 40 et il y règne alors une activité folle.

On y entendait Chagall, on y croisait Matisse, on y voyait surtout en permanence Picasso. 4000 pièces du maître espagnol sont sorties de l’atelier Madoura, grâce au savoir-faire artisanal de céramistes comme Dominique Sassi.

"Picasso travaillait, il ne voyait rien ni personne. Il était à sa tâche, le pape pouvait venir, il ne bougeait pas" raconte-t-il. 

Le site a aussi accueilli des visiteurs prestigieux comme les poètes Paul Éluard et Aragon, ou l'acteur Gary Cooper, qui ont assisté aux créations de Picasso.

En activité jusqu'aux années 2000

La fabrique traditionnelle de la famille Ramié restera en activité jusqu’au milieu des années 2000. Les bâtiments ont été ensuite acquis par la communauté d’agglomération Sophia-Antipolis (CASA) et ils sont aujourd'hui en ruine.

Les élus ont décidé de réhabiliter les lieux pour y accueillir des expositions et des ateliers pédagogiques en faisant de la richesse du passé un atout pour le futur. Pour Jean Leonetti, président de la CASA et maire d'Antibes, "C'est un patrimoine à valoriser et à dynamiser".

Le projet se chiffre à presque 7 millions d’euros d’investissement, avec la volonté de conserver les matériaux d’origine du sol au plafond. Des salles d'expositions, des salles pédagogiques et aussi une boutique sont prévues. Le public devrait pouvoir profiter du site complété par un vaste jardin paysager dès 2025.

Avec Véronique Varin