Cet article date de plus de 6 ans

Le député européen FN Bruno Gollnisch lorgne sur le Sud

Le député européen Bruno Gollnisch (FN) envisage de se présenter au prochain scrutin régional en PACA. C'est ce qu'il a annoncé vendredi, alors qu'il présentait  sa démission du Conseil Régional de Rhône-Alpes, où il siégeait depuis 1986, pour ne plus cumuler de mandats. 
© J.P Ksiazek/AFP
Bruno Gollnisch démissionne car il estime que son mandat européen est trop prenant pour être cumulé avec un mandat régional. Il était élu au Conseil Régional Rhône-Alpes depuis 1986.

M. Gollnisch a ajouté toutefois qu'il n'excluait pas de se présenter aux prochaines élections régionales, prévues en décembre. Interrogé sur l'éventualité d'une candidature en Provence-Alpes-Côte-d'Azur (Paca), qui fait partie de sa circonscription européenne et où le président d'honneur du FN, Jean-Marie Le Pen, a annoncé qu'il serait tête de liste, M. Gollnisch a répondu qu'ils pourraient "faire équipe".

"Jean-Marie Le Pen me l'a proposé. Pourquoi pas? Tout cela va dépendre un petit peu quand même des décisions de nos instances nationales", a souligné M. Gollnisch,


Bruno Gollnisch souhaite se donner un temps de réflexion de "plusieurs mois".  Il a annoncé qu'il renoncerait à son mandat européen s'il redevenait conseiller régional.

Aux dernières municipales, M. Gollnisch s'était exilé à Hyères (Var), où il a démissionné de son mandat de conseiller trois mois après son élection.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales 2021 politique rassemblement national