• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Le député européen FN Bruno Gollnisch lorgne sur le Sud

© J.P Ksiazek/AFP
© J.P Ksiazek/AFP

Le député européen Bruno Gollnisch (FN) envisage de se présenter au prochain scrutin régional en PACA. C'est ce qu'il a annoncé vendredi, alors qu'il présentait  sa démission du Conseil Régional de Rhône-Alpes, où il siégeait depuis 1986, pour ne plus cumuler de mandats. 

Par Vanessa Koeppen

Bruno Gollnisch démissionne car il estime que son mandat européen est trop prenant pour être cumulé avec un mandat régional. Il était élu au Conseil Régional Rhône-Alpes depuis 1986.

M. Gollnisch a ajouté toutefois qu'il n'excluait pas de se présenter aux prochaines élections régionales, prévues en décembre. Interrogé sur l'éventualité d'une candidature en Provence-Alpes-Côte-d'Azur (Paca), qui fait partie de sa circonscription européenne et où le président d'honneur du FN, Jean-Marie Le Pen, a annoncé qu'il serait tête de liste, M. Gollnisch a répondu qu'ils pourraient "faire équipe".

"Jean-Marie Le Pen me l'a proposé. Pourquoi pas? Tout cela va dépendre un petit peu quand même des décisions de nos instances nationales", a souligné M. Gollnisch,


Bruno Gollnisch souhaite se donner un temps de réflexion de "plusieurs mois".  Il a annoncé qu'il renoncerait à son mandat européen s'il redevenait conseiller régional.

Aux dernières municipales, M. Gollnisch s'était exilé à Hyères (Var), où il a démissionné de son mandat de conseiller trois mois après son élection.

Sur le même sujet

Gilet jaune

Les + Lus