• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Le suicide était un assassinat: deux mises en examen à Eze (06)

© F3CA
© F3CA

Les deux auteurs présumés de l'assassinat d'un Allemand, son ex-compagne et son nouveau compagnon à Eze dans les Alpes-maritimes en 2011, ont été mis en examen pour assassinat et escroquerie et ont été écroués. 

Par @annelehars

Tous deux, l'ex-compagne d'origine allemande née en 1970 et son compagnon, né en 1966 de nationalité française avaient été interpellés mercredi dans l'Aude par les gendarmes au terme de 3 ans d'enquête.

L'affaire avait démarré en septembre 2011 par la découverte à son domicile à Eze, près de Nice, d'un Allemand retrouvé pendu. Très vite les enquêteurs avaient eu un doute, notamment à cause du noeud effectué sur la corde d'une façon assez inhabituelle pour ce genre d'affaires.
 

Reportage Chaillan Coralie, Routhier Jean-Christophe et David Christine :

Eze: Un étrange suicide
Intervenants : Adjudant-chef Laurent Droit - Responsable T.I.C (Techniciens en Identification Criminelle), Colonel  Gaël Marchand - Commandant du groupement de gendarmerie des Alpes-Maritimes.
 

La lettre était un faux

L'autopsie avait toutefois conclu à un suicide. Cet Allemand, qui travaillait dans l'événementiel à Monaco, gagnait beaucoup d'argent, ce qui a incité les enquêteurs à s'intéresser à son environnement proche. La découverte d'une lettre dans laquelle cet homme de 48 ans léguait toute sa fortune à son ex-compagne les avait intrigués, de même que les déclarations des parents de la victime, indiquant que leur fils n'avait aucune tendance suicidaire.
L'analyse graphologique a permis de démontrer que la lettre était un faux.
Les gendarmes de Nice ont ensuite prouvé que le couple, qui indiquait n'avoir plus aucun contact avec la victime à l'époque des faits, avait fait un aller-retour, le jour du crime, entre le Sud-Ouest et la Côte d'Azur, et ce avec un véhicule équipé de fausses plaques d'immatriculation.
L'ex-compagne et son compagnon actuel ont reconnu les faits et la préméditation.
(Avec AFP)

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus