VIDEO. Le Théâtre des Muses à Monaco accueille Cyrano dans une émouvante et époustouflante version 100% féminine

Dans son charmant petit théâtre dédié aux grands auteurs, Anthéa Sogno accueille jusqu'à dimanche 17 décembre Cyrano, adapté par la compagnie Les Pieds Nus. Les trois comédiennes nous bouleversent dans une version ultra-audacieuse de ce grand classique du théâtre français.

Cyrano de Bergerac, c'est sans doute la pièce française la plus jouée. Depuis sa création par Edmond Rostand en 1897, le triomphe est continu.

Jacques Weber, Gérard Depardieu, Jean-Paul Belmondo, Philippe Torreton ont incarné ce personnage si complexe, poète idéaliste refusant les compromis jusqu'à les combattre avec son épée, mais aussi héros romantique, auteur de la sublime supercherie : prêter son esprit et son verbe au beau Christian pour pouvoir, à travers lui, vivre son amour pour Roxane.

Est-ce que tout a été montré de Cyrano ? Non !

Anthéa Sogno, la directrice du Théâtre des Muses à Monaco, a dégotté un petit bijou de création qui vous fera entrer dans une nouvelle dimension de la pièce. Cyrano est adapté par la compagnie Les Pieds Nus dans une version, on ne peut plus osée : trois comédiennes en tout et pour tout, pour incarner tous les personnages du chef-d'œuvre. Une vie d'une telle intensité !

Un Cyrano 100% féminin, personne ne l'avait jamais imaginé, et ça change... beaucoup de choses dans la perception de l'histoire que tout le monde croit connaitre.

"Cyrano et Roxane, ce sont deux jeunes personnes, deux Roméo et Juliette à leur manière", nous explique Bastien Ossart, le metteur en scène du Théâtre Les Pieds Nus. "Comme il ne dit dans le texte, Cyrano est élégant, agile. La part féminine apportée par ces trois comédiennes qui sont à la fois danseuses, acrobates, donne toute cette dimension, en plus de la grande sensibilité du personnage."

Une dimension avantageusement servie par le jeu délicat de masques, de perruques et d'accessoires.

"Cyrano dans mon cercueil"

Dans sa programmation, Anthéa Sogno ne s'y est pas trompée.

"Sarah Bernard, quand on lui disait "c'est impossible", répondait "eh bien, je le ferai quand-même". Ces trois femmes, elles l'ont fait "quand-même". Elles se sont appropriées Cyrano et je trouve ça extraordinaire."

La directrice du Théâtre des Muses voue depuis plus de 10 ans sa scène aux grands auteurs qu'elle admire : Shakespeare, Molière, Sacha Guitry. Edmond Rostand y a sa place.

"Voir Cyrano dans mon théâtre était un de mes plus grands rêves. Cyrano pour moi, c'est la plus belle pièce qu'on ait jamais imaginée, c'est LA pièce. C'est LE personnage. C'est la France, c'est l'amour !"

"Je dis toujours à ma fille : le jour où je mourrai, il faudra que tu penses à mettre dans mon cercueil Les Misérables... et Cyrano."

À l'issue de la représentation, cette passionnée, c'est un euphémisme, ne retient pas ses sanglots. Pour partager son émotion et vivre cette expérience, rendez-vous au Théâtre des Muses jusqu'à dimanche 17 décembre.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité