Cet article date de plus de 5 ans

Les Alpes-maritimes précurseur dans la lutte contre la radicalisation islamiste

Aujourd'hui, 10% des Français impliqués dans des filières djihadistes sont originaires des Alpes-maritimes. C'est le département le plus touché après la Seine-saint-Denis. Mais il est aussi précurseur dans la lutte contre la radicalisation islamiste. 
Les Alpes-maritimes est précurseur dans la lutte contre la radicalisation islamiste.
Les Alpes-maritimes est précurseur dans la lutte contre la radicalisation islamiste.
Dans les bureaux du conseil départemental des Alpes-maritimes, les services de l'enfance en danger reçoivent tous les appels concernant les mineurs: agessions, rackets, viols et depuis quelques mois de plus en plus de signalements pour radicalisation. Entre eux, les travailleurs sociaux parlent même de vague qui les a submergé. Ce matin-là, Michelle Monuer, l'un des piliers du service, prend des nouvelles de Nathan, un en fant, placé en foyer, qui voulait partir en Syrie.

Agir vite

Comme Nathan, 11 enfants font actuellement l'objet d'une mesure d'urgence éducative. Des adultes référents interviennent pendant six mois et les parents sont associés. Il faut agir vite.

durée de la vidéo: 02 min 57
Lutte contre la radicalisation : les institutions luttent avec leurs moyens

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
djihad faits divers terrorisme