Les pompiers des Alpes-Maritimes dans la manifestation à Paris pour une meilleure reconnaissance de leur métier

Ce jeudi 16 mai, pour la première fois, les neuf syndicats représentatifs des SDIS de France manifestent ensemble à Paris. Plusieurs centaines de pompiers de la région PACA ont fait le déplacement, dont une délégation des Alpes-Maritimes.

Le cortège a pris le départ à 14h ce jeudi, sur la place de la République à Paris. Une manifestation unitaire des syndicats de sapeurs-pompiers professionnels qui demandent à l'État une meilleure reconnaissance de leur métier et davantage de moyens.

En provenance du Sud, des délégations des Bouches-du-Rhône, du Vaucluse, du Var, et près d'une centaine de pompiers des Alpes-Maritimes.

André Goretti, président du syndicat autonome des pompiers professionnels 06, tient la banderole. "Sur nos conditions de travail, les problèmes d'effectifs et de moyens, nous sommes tous sur la même longueur d'onde."

Au sein des SDIS (Services départementaux d'incendie et de secours) des Alpes-Maritimes et du Var, cela fait plus de deux mois qu'un mouvement de grève court. Grève discrète, puisque les soldats du feu continuent d’assurer leur mission.

Une reconnaissance du risque pour leur santé

En jeu, une meilleure reconnaissance de leurs conditions de travail, et en particulier du risque qu'ils encourent eux-mêmes pour leur santé lorsqu'ils sont en intervention.

"Dans ce domaine, il y a toujours un défaut d'accompagnement. Même s'il faut reconnaître que dans les Alpes-Maritimes, il y a eu des avancées sur la prise en charge de nos EPI souillés", explique André Goretti.

Les EPI, équipements de protection individuelle, font l'objet d'un protocole de traitement car ils concentrent les particules toxiques au cours des interventions.

"Malheureusement, ce protocole n'est pas obligatoire, et il y a un défaut de suivi", continue André Goretti. "Nous voudrions que le gouvernement s'engage et légifère."

Plusieurs milliers de pompiers ont défilé à Paris en direction de la place de la Bastille. Les soldats du feu en poste dans la capitale ont à cette occasion réclamé la mise en place d'une prime pour les Jeux olympiques cet été.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité