Lionnel Luca (député des Alpes-Maritimes): "C'est ma proposition de loi et la signe qui veut !"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Olivier Le Creurer

Rue89 ou Slate.fr par exemple évoquent le fait que Lionnel Luca est co-signataire d'une proposition de loi avec Marion Maréchal-Lepen sur le génocide vendéen. Le député des Alpes-Maritimes se défend en indiquant qu'il ne peut empêcher personne de le faire.

Le texte en question porte sur la «reconnaissance du génocide vendéen de 1793-1794» et a été enregistré à la présidence de l’Assemblée nationale le 16 janvier 2013, procédure annoncée ce jeudi 17 au Journal officiel, et a été publié sur le site de l’Assemblée.

Les députés Lionnel Luca, Véronique Besse (MPF), Dominique Tian (UMP, Alain Leboeuf (UMP, Marion Maréchal-Lepen, Alain Marleix (UMP), Yannick Moreau (ex-MPF) et Philippe Vitel (UMP)sont les cosignataires de cette proposition de loi.

Celle-ci n'est pas nouvelle puisque Lionnel Luca l'avait déjà déposée deux fois et notamment fin 2007.

"Aucun calcul politique" pour le Front national


Interrogé par l'AFP, Lionnel Luca explique que Marion Maréchal-Lepen avait reçu "comme d'autres" sa proposition de loi par courrier électronique. "Il n'y a aucun calcul politique", a-t-on affirmé dans l'entourage de la députée frontiste. "Il s'agit d'une première, mais le sujet s'y prêtait, et il faut dire que les députés UMP ne nous envoient pas non plus tous les jours des textes pour qu'on les co-signe", a-t-on ajouté.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.