Mardi 20 Novembre : Journée Internationale des Droits de l'Enfant célébrée notamment à Vallauris

La Direction de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports en liaison étroite avec les Chefs d’établissement et les enseignants, organise dans les écoles, une campagne de sensibilisation sur le thème essentiel des Droits de l’Enfant.

Les élèves sont particulièrement attentifs
Les élèves sont particulièrement attentifs © France3 Côte d'Azur

"Rien n’est plus important que de bâtir un monde dans lequel tous nos enfants auront la possibilité de réaliser pleinement leur potentiel et de grandir en bonne santé, dans la paix et dans la dignité."
Kofi A. Annan, secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies.


C'est en 1995 que le Parlement français a décidé de faire du 20 novembre la 'Journée Mondiale de défense et de promotion des droits de l'enfant'. Cette journée internationale est un moment privilégié pour se rendre compte des nombreuses injustices perpétrées contre les enfants dans le monde. Elle tente aussi de faire valoir la convention internationale des droits de l'enfant de 1989.

Une convention et des droits :
La Convention Internationale des Droits de l'Enfant est un texte de 54 articles, adoptée par les Nations Unies le 20 novembre 1989. Elle affirme qu'un enfant n'est pas seulement un être fragile qu'il faut protéger mais que c'est une personne qui a le droit d'être éduqué, soigné, protégé, quel que soit l'endroit du monde où il est né. Et aussi qu'il a le droit de s'amuser, d'apprendre et de s'exprimer. Elle a été ratifiée par 191 pays sur 193. Seuls la Somalie et les États Unis ont refusé de s'engager.

Ce texte est très important, mais pas suffisant : il reste beaucoup à faire pour faire des droits des enfants une réalité. Les droits ne sont réels que dans la mesure où ils sont mis en pratique, pour les enfants comme pour tous. Promouvoir les droits des enfants, c'est tout d'abord créer les conditions sociales, économiques et culturelles afin que tous puissent y accéder. C'est à ce prix que les droits de l'enfant seront véritablement respectés.

L'UNESCO a toujours accordé une place significative à l'enfant au sein de ses programmes et de ses activités, qui visent notamment au développement optimal de la personnalité dès la petite enfance, au progrès social, moral, culturel et économique de la communauté, à l'appréciation des identités et valeurs culturelles, et à la sensibilisation au respect des droits et des libertés fondamentales.

La situation en France et dans le monde :
La promotion et le respect des Droits de l'Enfant ne doit pas rester un simple idéal, mais doit devenir une réalité au quotidien, que soient enfin reconnus les droits essentiels de l'enfant : droit à la protection, droit à la santé, droit au développement harmonieux, droit à la culture, droit à l'éducation.

Enfant en France :
-Un million d'enfants pauvres
-19.000 enfants maltraités
-76.000 sont en danger dans un contexte familial dégradé et qui menace leur développement éducatif et/ou matériel
-Quelque 240.000 enfants placés ou pris en charge
-85 000 sont touchés par le saturnisme
-Record des suicides des 15-24 ans.
-150 000 filles et garçons quittent chaque année le système scolaire sans aucune perspective
-15 000 ne suivent pas leurs cours alors qu'ils sont inscrits au collège ou au lycée et qu'ils n'ont pas encore 16 ans.
-15 % des enfants qui arrivent au collège ne comprennent pas ce qu'ils lisent
Même si la France traite globalement bien ses 15 millions de moins de 18 ans, elle "peut mieux faire", résumait récemment le Conseil français des associations pour les droits de l'enfant (Cofrade).

Le 14 décembre, l'Unicef sortira son rapport annuel intitulé "Enfants exclus, enfants invisibles", sur les enfants qui ne sont pas enregistrés à l'Etat civil ou les enfants de la rue. Fin 2004, le même rapport indiquait que plus d'un milliard d'enfants sur Terre, soit plus de la moitié au monde, "souffrent de privations extrêmes liées à la pauvreté, à la guerre et au sida".

En 2005, un enfant meurt encore toutes les 3 secondes. Sans parler des millions d’enfants privés d’éducation, de soins, de nourriture, d’eau potable…


Parmi les nombreuses oeuvres qui agissent pour que soit reconnue la dignité des pauvres et des enfants du monde entier, l'UNICEF est surement l'une des plus connues, c'est pourquoi nous vous conseillons de découvrir, ou de redécouvrir, l'oeuvre de l'UNICEF. (http://www.journee-mondiale.com/98/journee-internationale-des-droits-de-l-enfant.htm)

Quelques rendez-vous (parmi dautres) dans les Alpes-Maritimes : 


Vallauris : Espace Francis Huger : Vallauris Golfe Juan
Journée éducative et pédagogique visant à sensibiliser les enfants et les jeunes sur leurs droits et devoirs à travers différents ateliers ludiques.
300 enfants et jeunes de 12 à 25 ans attendus (CM2, classes de collège, SEGPA, jeunes en insertion…)30 partenaires : éducateurs, juristes, la Direction Politique de la Ville de la CASA, l’Antenne de Justice, Médiation 06, le Rotary, Passaj Montjoye, la Mission Locale, la Compagnie Miranda…14 ateliers de sensibilisation et découvertes ludiques : jeu de loi, atelier de lecture, quizz, théâtre…

Vallauris sensibilise les élèves à cette journée internationale
Vallauris sensibilise les élèves à cette journée internationale © France3 Côte d'Azur


Des parcours adaptés selon l’âge des enfants.
Exposition 13/18 pour tout public animée par la protection judiciaire de la jeunesse, l’association HARJES et les Antennes de Justice.

Monaco : 17 heures – Auditorium Rainier III :

Cette manifestation a pour objectif prioritaire de rassembler dans un même lieu, l'Auditorium Rainier III, l’ensemble des participants, parents, élèves, associations.De nombreuses actions sont menées afin de récolter des fonds pour venir en aide aux enfants du monde dont les droits fondamentaux ne sont pas respectés : vente de tickets de tombola, de billets pour le spectacle, de goûters et de porte-clés…...
Point d’orgue de la journée, le spectacle présenté à 17 heures, à l’Auditorium Rainier III par 400 élèves très mobilisés, devant un large public composé des enfants et de leurs parents. Au programme, des chants, des danses, de l’expression corporelle articulés autour du thème de l’année, intitulé « Un monde meilleur »).
Le fil rouge de cette manifestation avec la participation du Collège Charles III, dénonce la réalité douloureuse des enfants dont les droits élémentaires sont bafoués.
Le Club de Musique du Lycée Albert Ier rythme l’accueil du public dans le hall de l’Auditorium, pendant que les enfants de Monaco manifestent silencieusement leur solidarité à tous les enfants du monde.
La recette du spectacle de cette année sera reversée à deux associations : * L’« AMADE », Association Mondiale des Amis de l’Enfance, Fondation en faveur de l’enfance défavorisée, Présidée par S.A.R. La Princesse Caroline de Hanovre.
* « Interactions & Solidarity », pour l’ensemble de ses projets développés au Kenya autour de l’accès à l’éducation, la préservation des ressources en eau et la protection de l’enfance vulnérable.
De nombreuses associations à caractère humanitaire oeuvrant par leurs actions, à la défense des Droits de l’Enfant sont au rendez-vous afin de présenter leurs missions, leurs projets et leurs réalisations sur le terrain : Action Innocence, Amade Monaco, Casa Do Menor, Children Future, Digital Aid, Les Enfants de Franckie,

Nice : du 14 au 21 novembre 2012 :

La ville de Nice, une quarantaine de partenaires associatifs et institutionnels, l’UNICEF et la CAF, organisent une semaine d’animations, à destination de tous les enfants âgés de 3 à 18 ans et de leur famille, à l’occasion de la journée internationale des droits de l’enfant du 20 novembre.
Près de 40 événements destinés aux jeunes niçois sont prévus dont une trentaine ouverte au grand public : expositions, ateliers d’écriture, créatifs, artistiques, animations, contes, rencontres, conférences, débats, quizz, lectures, spectacles, relais sportifs, projections de films, jeux de piste… 
Deux spectacles gratuits de théâtre jeune public en ouverture et en clôture à l’Opéra de Nice.
A l’Opéra de Nice, deux spectacles gratuits de théâtre jeune public donnés par la compagnie Miranda et le Forum Nice Nord, en ouverture et en clôture : le 14 novembre à 15h, Le Ouf du Roi, un conte d’hier et d’aujourd’hui mêlant airs médiévaux, rap et danse hip-hop et le mercredi 21 novembre à 15h, Quel cirque le Français !, un spectacle réalisé par les enfants du Forum Nice Nord autour du thème de la Francophonie.
Le public, et notamment les enfants et adolescents, pourront découvrir des œuvres réalisées par les jeunes de l’IME Les Terrasses à l’espace Magnan, participer à un jeu de l’oie géant sur le thème des loisirs au Forum Nice Nord, assister à un concert au Parc Phoenix, relayer leurs camarades lors d’épreuves sportives sur le quai des Etats-Unis, s’initier à la danse urbaine aux CAL Vallon des Fleurs et St Augustin etc.




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter