Le 2 juin, il sera de nouveau possible de se marier sur la Côte d'Azur

La Côte d'Azur est une destination prisée pour ces événements. Futurs mariés, organisatrice de mariage ou fonctionnaire municipal de l'état-civil, tous doivent s'adapter aux règles sanitaires fixées par le gouvernement.

Les mariés échangent leur alliance lors d'un mariage dans une église.
Les mariés échangent leur alliance lors d'un mariage dans une église. © Jean-François FREY / MAXPPP
Il y a un peu plus d'un an, Sandye Frezal a dit oui à la demande en mariage de Kevin Pivi. Un an pendant lequel ce couple de La Gaude, dans les Alpes-Maritimes, a réfléchi à cet événement qu'ils veulent, comme tous les couples, unique. 

Déjà reporté à cause du confinement, leur mariage aurait dû avoir lieu 8 août sur la Côte d'Azur mais ça ne sera pas pour cette année. Tous les deux ont décidé de s'unir l'an prochain. 

Les récentes annonces du gouvernement au sujet de la deuxième phase du déconfinement ne les ont pas convaincus. "Nos parents sont un peu inquiets, on n'est pas confiants non plus" nous explique Kevin Pivi. 
 

"Il n'y a pas que ça, mais on n'avait pas forcément envie d'avoir les gens avec les masques sur nos photos de mariage", les amoureux veulent attendre l'an prochain pour que leurs invités, une centaine, soient plus sereins. 


Organiser l'événement


De nombreux autres couples ont décidé de maintenir leur mariage. "Ça fait du bien, on repart et on a des projets" nous dit Christelle Duriez, organisatrice de mariage chez Lili Events à Biot, dans les Alpes-Maritimes.

Les annonces d’Édouard Philippe ont motivé cette professionnelle de l'événementiel : "Je vais dès aujourd'hui envoyer un mail à tous les clients pour les rassurer, notamment au sujet du protocole mis en place en ce qui concerne la restauration". Elle assure que les tables seront à distance réglementaire et qu'il n'y aura pas plus de 10 personnes assises à une même table. 

"On a eu 2 ou 3 annulation et une vingtaine de reports" explique Christelle Duriez. Ces changements concernent surtout des clients qui viennent de loin comme des États-Unis et même un couple qui devait arriver du Gabon. Cette clientèle étrangère représente près de 20% des mariages de cette organisatrice.
 
Un gâteau de mariage - image d'illustration.
Un gâteau de mariage - image d'illustration. © Christian Beutler / MaxPPP
 

Règles sanitaires


Les mariages peuvent de nouveau avoir lieu mais sous certaines conditions. Caroline Lopez, responsable du service citoyenneté à Villeneuve-Loubet, nous explique qu'il n'est pas possible de se marier à la mairie à plus de 10 personnes. 

"Qu'est-ce que je vais devoir faire ? Est-ce que nous devons nous marier à huis-clos ?" Les futurs mariés posent de nombreuses questions à cette responsable municipale de l'état-civil mais pour l'instant toutes les informations n'ont pas été transmises aux mairies, l'annonce de la deuxième phase du déconfinement avec la possibilité d'organiser à nouveau les mariages a eu lieu hier jeudi. 
 

"Il faudra être extrêmement attentif à la distanciation physique et aux règles de densité" a précisé le Premier ministre Édouard Philippe lors de cette annonce.


"Nous avons deux mariages dès le 6 juin uniquement avec les mariés et les témoins, ce qui était leur souhait à la base" précise Caroline Lopez. En juillet-août, il y aura une vingtaine de mariages (en tenant compte des reports de ceux de la période du confinement) dans cette ville de près de 15 000 habitants. 

"Ce qui est classique" affirme la responsable du service citoyenneté à propos des chiffres de cet été.  Elle ajoute qu'il faudra attendre le 22 juin, jour de la troisième phase du déconfinement pour être vraiment fixé sur les règles à respecter cet été.
 

Report difficile


Pour les couples, un report représente souvent un coût. Les organisateurs d'événements, les traiteurs ou les propriétaires des lieux réservés conservent tout ou partie des acomptes ou des arrhes versés par les futurs mariés. 

Cette entreprise de sonorisation et d'éclairage de Nice a même publié un article sur Internet pour aider les couples dans leurs démarches d'annulation comme le montre cette publication :
 
Reporter demande à nouveau de l'organisation, surtout pour les mariages où les invités viennent de loin. Beaucoup décident donc de maintenir leur mariage même si cela risque d'être difficile de respecter les gestes barrières et les règles sanitaires dans cette fête et ce moment qui est censé être unique. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
famille société coronavirus santé déconfinement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter