Coronavirus : Menton lance un appel aux hôteliers pour reloger les personnes sans domicile

Un hôtel à Menton (photo d'illustration) / © Soeren Stache/dpa/picture-alliance/MaxPPP
Un hôtel à Menton (photo d'illustration) / © Soeren Stache/dpa/picture-alliance/MaxPPP

Une dizaine de personnes sans domicile fixe a déjà trouvé refuge dans un hôtel de la ville.

Par Loic Blache

On cherche un hôtel en capacité de mettre à disposition quelques chambres pour loger des personnes sans domicile. Avec 3 ou 4 chambres, ce sera très bien déjà.

C'est l'appel lancé aux hôteliers mentonnais par David Claude, le directeur du CCAS de Menton (Alpes-Maritimes). Depuis le début du confinement, douze personnes sans domicile (de Menton et de Roquebrune-Cap-Martin) ont déjà été relogées dans un hôtel de la ville. "C'est à mon initiative", explique le gérant de cet établissement, qui ne souhaite pas être mentionné. Un hébergement à titre gratuit pour lequel il reçoit une compensation financière pour l'eau et l'électricité.
 

19 personnes sans-abri à reloger à Menton

Parmi les personnes qui acceptent d'être relogées, il en reste 19 à mettre à l'abri sur Menton jusqu'à la fin du confinement. "On cherche donc un nouvel hôtel partenaire", poursuit David Claude. Objectif : éviter au maximum d'utiliser un des gymnases municipaux. Car même si les lits respectent la distance d'un mètre entre chacun, cela reste un endroit confiné qui favoriserait la circulation du virus.

Il suffit d'une personne porteuse pour qu'elles le soient toutes. Nous, notre idée, c'est de les reloger par petits groupes dans des chambres individuelles pour éviter la propagation du virus à l'ensemble du groupe.
David Claude, directeur du CCAS de Menton


Une négociation s'engagera ensuite entre l'établissement et la mairie de Menton. Mais cette dernière se dit déjà prête à prendre en charge le coût et le nettoyage des chambres.
 

Dans la capitale du citron, seuls quelques établissements hoteliers restent ouverts pour loger la "clientèle d'affaires" (ouvriers, salariés en déplacement), indique de son côté le Syndicat des hôteliers de Menton.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus