Jean-Claude Guibal, le maire de Menton, est mort

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jacqueline Pozzi
Jean-Claude Guibal, maire de Menton.
Jean-Claude Guibal, maire de Menton. © Loïc BLACHE/FTV

Il était maire de Menton depuis 1989. Jean-Claude Guibal est décédé ce lundi matin.

Jean-Claude Guibal était âgé de 80 ans. Il aurait succombé à une crise cardiaque. Les pompiers sont intervenus à son domicile ce lundi matin.

Maire de Menton sans discontinuer depuis le 20 mars 1989, il avait été réélu en juin 2020 pour un 6ème mandat d'affilée.

L'annonce de son décès a été officialisée par la Ville en fin de matinée :

Figure de la vie politique de l'est des Alpes-Maritimes, Jean-Claude Guibal a également été président de la communauté d'agglomération de la Riviera française jusqu'en 2017. Il avait également été député de la 4ème circonscription des Alpes-Maritimes pendant 20 ans, de juin 1997 à juin 2017, jusqu'à ce que la loi sur le cumul des mandats lui oblige à un choix entre la députation et sa ville.

Dans les heures qui ont suivi l'annonce de son décès subit, les hommages de la part de la classe politique azuréenne se sont multipliés.

Le maire de Cannes a été l'un des premiers sur les réseaux sociaux à faire part de son émotion.

Le président de la Métropole Nice Côte d'Azur a quant à lui évoqué la "sagesse" du maire mentonnais.

 

Son épouse, Colette Giudicelli, qui formait avec lui un binôme politique soudé, est décédée le 20 septembre 2020, en cours de mandat au Sénat.

Les obsèques de Jean-Claude Guibal seront célébrées vendredi 29 octobre en la Basilique Saint-Michel Archange à partir de 15h. A partir de mercredi 11h, les Mentonnais souhaitant lui rendre hommage pourront se rendre dans la chapelle ardente installée dans la salle du conseil municipal.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.