Cinq points à retenir du second tour des élections municipales dans les Alpes-Maritimes

Une forte abstention, une percée écologiste, des maires hsitoriques balayés et un nouveau mandat pour Christian Estrosi... On fait le tour des points à retenir du second tour des élections municipales dans les Alpes-Maritimes.
Jean-Claude Guibal applaudit à son entrée en mairie de Menton ce 28 juin
Jean-Claude Guibal applaudit à son entrée en mairie de Menton ce 28 juin © Loïc Blache FTV

Le maire sortant de Nice Christian Estrosi (Les Républicains) a revendiqué dimanche soir la victoire dans sa ville qu'il va diriger pour un troisième mandat et où il a "largement" devancé le Rassemblement national et la liste Nice Ecologique.

On le sait il avait de gros projets pour sa ville, on peut se demander à la lecture de la crise sanitaire et celle économique à craindre, si tout pourra être porté comme prévu.

Le "nouveau" maire a déjà donné sa réponse :

"Je ne m'écarterai à aucun moment du projet que nous avons présenté"

Christian Estrosi

Christian Estrosi a également revendiqué la victoire à la métropole. Arrivé en tête du 1er tour avec 47,6%, M. Estrosi a été omniprésent pendant la crise sanitaire liée à l'épidémie de coronavirus, multipliant les initiatives.Parmi les informations importantes à retenir au soir de ce second tour, il faut noter une forme de renouveau dans l'échipier politique des Alpes-maritimes. Ainsi des communes voient arrriver à leur tête des élus qui n'étaient par connu et pas installé.

> Vallauris-Golfe Juan : Kevin Luciano remporte la mairie face à Michelle Salucki.
La maire sortante, amer, ne comprend pas le choix des électeurs :

"Je constate que le travail et les valeurs morales ne payent pas dans cette ville.  Je la laisse, je pense  qu'elle est perdue (...) Cette équipe là n'est pas la bonne"

Michelle Saluckil

> Carros : Yannick Bernard remporte l'élection face au maire sortant Charles Scibetta à 31 voix près.

> Saint-Jeannet : le maire sortant Michel Sempéré avec 44,52% des suffrages, est battu par Julie Charles, arrivée troisième au premier tour. Elle l'emporte avec 55,48% des voix. Ainsi à Vence : Régis Lebrigue est élu contre Catherine Le lan, la maire sortante. Cette dernière entre les deux tours avait annocé la fusion de sa liste avec Patrice Miran (Alliance écologiste indépendante) qui a fait 12,91% au premier tour. 
Ce que Régis Lebigre appelait la "salade vençoise". Patrick Scalzo, l'autre candidat, voyait dans cette opération "une fusion au détriment de la ville et de ses habitants". Elle n'a pas porté les fruits escomptés.Il n'y a pas eu de vague verte comme dans d'autre région, mais il fait noter l'arrivée de Joseph Cesaro, le candidat écologiste à la tête de Valbonne. Il fait exception dans les Alpes-Maritimes. Joseph Cesaro, le candidat écologiste est élu avec 45,5 % .
 

Je crois que ce qu’il y a eu un besoin de changement. Mes concurrents étaient en place depuis très longtemps. Ils ont fait des choses de bonne qualité mais il y a eu quelques dérives au niveau de l’urbanisation. Au sujet du projet de centre commercial Open Sky, je vais réunir l’ensemble des partenaires, je vais aller voir les maires des communes alentours pour voir ce que l’on pourra faire. Je crois que Mr Leonetti (maire d’Antibes et président de la CASA, ndlr) a indiqué que la CASA n’était plus trop pour ce projet. Il va falloir rencontrer le prometteur pour voir ce que l’on peut faire.

Joseph Cesaro, maire de Valbonne

Voir cette publication sur Instagram

Municipales à Valbonne : Joseph Cesaro, le candidat écologiste élu avec 45,5 % fait exception dans les Alpes-Maritimes Le projet Open Sky n'en fini pas de cliver les débats entre le maire sortant, Christophe Etoré; l'ancien maire, Marc Daumis et celui qui était le challenger arrivé en tête du premier tour, Joseph Cesaro. Ce 28 juin, c'est lui qui remporte l'écharpe. + d'infos : https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/alpes-maritimes/antibes/municipales-valbonne-joseph-cesaro-candidat-ecologiste-elu-455-fait-exception-alpes-maritimes-1840504.html #municipales2020 #valbonne #EELV #Ecologie

Une publication partagée par France 3 Côte d'Azur (@france3cotedazur) le

Le maire-sortant Christophe Etoré est donc battu (28,92%). La troisième liste menée par l'ancien sénateur Marc Daunis obtient 25,62% des suffrages. > Menton : A 79 ans, Jean-Claude Guibal (LR) a obtenu 55,70% des voix, son adversaire Olivier Bettati (DVD) lui remporte 44,30% des suffrages exprimés. Le maire de Menton, Jean-Claude Guibal, briguait un sixième mandat.
 

Je veux dire aux Mentonnaises et aux Mentonnais que je leur suis extrêmement reconnaissant de cette confiance. Cette confiance m’engage. Elle m’engage à me consacrer à Menton encore plus pleinement que je l’ai fait et pourtant je n’ai pas ménagé ma peine. Je vais me consacrer aussi pleinement que possible, aussi efficacement, à défendre les Mentonnaises et les Mentonnais.

Jean-Claude Guibal, maire de Menton

> Cagnes sur Mer : Louis Nègre réélu avec 47,86% des voix, à noter les 69,4% d'abstention. A la tête de la ville depuis 25 ans le candidat Les Républicains garde son écharpe.

> Théoule-sur-Mer : George Botella maire-sortant est élu avec près de 53,55% des suffrages. Le taux d'abstention dans les Alpes -Maritimes s'élève à 64,7% dans les 33 communes concernées par ce second tour des élections municipales dans les Alpes-Maritimes. Le taux de participation y est faible : 35,3% des électeurs sont allés voté. Soit 23 points de moins qu'en 2014.
La participation s'élevait alors à 58,46% dans le département.

> Retrouvez le détail des résultats en direct sur FranceInfo."
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections